Roissy Pays de FranceVie locale

Dammartin-en-Goële ► La fleuriste, Nathalie Carpentier, s’est installée au marché « pour faire face à la concurrence »

La fleuriste de Dammartin-en-Goële a décidé de participer, elle aussi, au marché du samedi pour faire face à la concurrence d’un autre marchand de fleurs. Samedi 6 octobre, la commerçante a confié à Magjournal ses difficultés pour maintenir son activité.

Nathalie, dont la boutique est située avenue du Général de Gaulle, « n’a pas eu le choix ». Elle a dû se résoudre à installer un étal sur le marché, place des Prieurs, à quelques mètres de son concurrent pour ne pas perdre ses clients. Elle confie : « Mon chiffre d’affaires du week-end a baissé de 70%. Si je ne faisais rien, je mettais la clé sous la porte avant Noël ».

Manque de concertation

La fleuriste met en cause la décision de la municipalité, « prise sans concertation », d’installer le marché le samedi au lieu du dimanche : « Je n’ai rien contre le marché, c’est même bien, mais il n’y a pas eu de communication entre la mairie et l’association des commerçants. Ils ont mis un marchand de fleurs sans me demander si la place pouvait m’intéresser. Depuis que le marché est installé, il y a trois semaines, je ne vends plus rien ». Les recettes du week-end lui permettent à peine de payer ses factures. Le stand l’oblige même à acheter de la marchandise en plus, qu’elle n’est d’ailleurs pas sûre de pouvoir vendre.

Pour autant, Nathalie affirme n’avoir rien contre son concurrent : « Il faut bien qu’il gagne sa vie, lui aussi ». Ses reproches sont surtout dirigés contre la municipalité à qui elle s’est adressée. « Pierre Bennet, un élu, m’a répondu que la concurrence ne pouvait que faire du bien » se souvient la fleuriste.

L’élu n’a pas répondu aux appels téléphoniques de Magjournal.

La place Saint-Jean devrait passer en zone bleue

La mairie aurait pris en compte depuis peu les difficultés de la commerçante. Thierry Chevalier, adjoint au maire chargé du développement économique, indique : « Le concurrent a été placé par le concessionnaire. On essaye de lui trouver un autre emplacement. Pour aider la fleuriste, nous lui prêtons une table, une chaise et un barnum ». L’élu précise que le stationnement autour de la place Saint-Jean pourrait passer en zone bleue afin de « fluidifier la circulation et d’avoir davantage de places pour se garer ».

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Mitry-Mory ► Ossama Lamqaddem était le parrain de la journée Adapt'athlon

Post suivant

Vaires-sur-Marne ► Seniors : un nouveau lifting pour le jardin de la résidence des Mésanges

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.