Roissy Pays de FranceVie locale

Dammartin-en-Goële ► La municipalité vote une subvention de 200 000 euros pour le centre communal d’action sociale

Une subvention de 200 000 euros a été allouée au centre communal d’action sociale de Dammartin-en-Goële lors du conseil municipal, mercredi 10 avril. Pour l’opposition, le montant ne pourra pas couvrir tous les besoins car le budget est en baisse.

La subvention va permettre au CCAS de préparer son budget. L’opposition remarque une augmentation de la subvention mais une baisse du budget du CCAS. Norbert Herrara, conseiller municipal de l’opposition, détaille : « Le report de 2017 à 2018 est de plus de 4 000 euros, celui de 2018 à 2019 est de seulement 400 euros ». Il s’inquiète en particulier de l’augmentation du coût de l’énergie.

Micheline Rivet, adjointe au maire déléguée aux affaires sociales, assure :  « Nous sommes très contents d’arriver à la somme de 200 000 euros compte-tenu de la période difficile où on a plus de dépenses que de recettes. Le CCAS fonctionne normalement, nous avons des bons chiffres. Le CCAS est un établissement autonome ». L’élue explique la baisse de l’aide alimentaire par l’aide apportée par la Croix rouge.

Le CCAS a plusieurs missions : il aide les particuliers dans les démarches administratives, distribue l’aide sociale ponctuelle et soutient des projets d’insertion, il propose aux personnes de plus de 65 ans un repas annuel et un colis de Noël, il agit en prévention lors des plans canicule ou grand froid.

Stéphane Jabut, le chef de file de l’opposition, a dénoncé les choix budgétaires de la municipalité. Il affirme: « Nous réprouvons les arbitrages budgétaires qui en disent long sur vos priorités. Alors que la population de notre ville augmente et qu’il est nécessaire d’accompagner les Dammartinois qui sont dans la difficulté, la subvention du CCAS soumise au vote est inférieure de 10 000 euros à celle de 2017. L’augmentation de 10 000 euros est feinte puisque vous l’aviez baissée l’année dernière de 20 000 euros lors du vote du budget primitif ».

L’opposition a également fait remarquer une baisse de 47 000 euros,  l’année dernière, de la ligne budgétaire pour les associations par rapport au réalisé 2017.

Partagez notre article
Share
Post précédent

CDG Express ► Le gouvernement "s'obstine sans argument"

Post suivant

Nanteuil-lès-Meaux ► Lovely Concept : la boutique qui va faire du bien 

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *