Roissy Pays de FranceVie locale

Dammartin-en-Goële ► Manifestation : ils reprochent « son incompétence » à l’inspectrice d’académie

Deux cent vingt-et-une personnes ont manifesté sous les fenêtres de l’inspection d’académie à Dammartin-en-Goële, jeudi 21 mars, dans la matinée. Les manifestants reprochent à l’inspectrice son incompétence et les pressions qu’elle exercerait sur les enseignants.

Des enseignants, des parents d’élèves, du personnel scolaire mais également des élus ont voulu se faire entendre de l’inspectrice de l’Education nationale de la circonscription de Dammartin-en-Goële. Le mouvement était soutenu par le SNUIPP-FSU (Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles). Julien Fernandes, co-secrétaire départemental, déclare : « Nous dénonçons le mépris de l’inspectrice d’académie, ses absences répétées et son incompétence avec des demandes qui ne reposent sur aucun texte, ainsi que ses ordres fantaisistes ». L’enseignant à Lagny-sur-Marne rapporte une demande faite à une collègue de réveiller ses écoliers au bout d’une heure de sieste pour les faire travailler », sans respecter le cycle biologique des enfants. Les instructions officielles indiquent pour les petites sections de maternelle : « Un cycle de sommeil varie en fonction des enfants mais dure en moyenne 90 minutes. Chaque cycle se décompose en plusieurs phases. Si l’on fixe arbitrairement la durée de la sieste à 1 heures, on réveille l’enfant dans une phase de sommeil profond et il ne profite pas pleinement de la sieste… »

Pressions et menaces

Le responsable syndical affirme également avoir reçu des témoignages de quarante-trois enseignants rapportant des « pressions », des « injonctions » et des « menaces » de leur supérieur hiérarchique. Julien Fernandes précise : « Plus des deux tiers des enseignants sont grévistes et vingt-six des quarante-quatre écoles de la circonscription de Dammartin sont fermées ».

Les enseignants reprochent également à l’inspectrice d’académie de refuser aux parents d’élèves d’accompagner les sorties scolaires ou à la piscine. Contactée par Magjournal, l’inspection académique n’a pas souhaité répondre aux sollicitations.

Dammartin - Manif instit mars 2019

 

 

 

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Serris ► Un marché en plein air : les commerçants se sont installés cours du Danube pour la première fois

Post suivant

Courtry ► Travaux dans la rue du Général de Gaulle : le maire fait le point

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *