Vie locale

Dammartin-en-Goële ► Le club des majorettes a fait le plein d’inscriptions

Les majorettes de Dammartin-en-Goële ont renforcé leur équipe. C’était le rêve de la présidente du club Majodance, Francine Schaffs, qui a donné naissance à l’activité l’année dernière. Le forum des associations, samedi 9 septembre, a comblé ses espérances

Le club de majorettes, les Goëlettes, a augmenté le nombre de ses inscrits de près de 70% au forum des associations qui s’est tenu au gymnase Jesse-Owen. Une cinquantaine d’autres associations ont aussi participé à l’événement.

L’association créée il y a peine deux ans a vu le nombre de ses membres bondir. Francine Schaafs, la présidente, indique : « Il y avait dix danseuses et une monitrice l’an dernier. Nous en sommes à dix-sept cette année ». Le club a également pu recruter une autre monitrice pour répondre à l’augmentation des inscriptions.

L’association les Goëlettes permet la pratique du bâton, du défilé et du majodanse [ndlr : un défilé qui combine le bâton et le pompon]. Les membres sont âgés de 6 à 12 ans. « Les entraînements se déroulent chaque samedi, de 13 à 16 heures, au gymnase Jesse-Owen. Il y a une ou deux compétitions par an » précise la présidente.

Une cinquantaine d’associations

Près de cinquante associations de Dammartin-en-Goële mais aussi de Longperrier ont présenté leurs activités, samedi.

Parmi celles-ci, l’association de modélisme, l’ADML, dont les membres reproduisent des bateaux, des voitures ou des avions, a monté des maquettes avec des pièces issues de la récupération. « Les hublots sont faits à partir de feuilles de radiographie, et les coques à partir de cageots en bois » explique Jean-François, le secrétaire. Ses reproductions naviguent sur l’étang municipal de Moussy-le-Neuf, à Saint-Witz (Val-d’Oise), au parc de la Corbie à Dammartin et prochainement à Jablines.

A quelques allées de là, l’association Li-Vi-Dao proposait le yoga du rire. Virginie Turiaf-Lefèvre anime les ateliers le vendredi soir. Elle souligne : « La pratique combine des rires sans raison avec des respirations yogiques. Le corps ne fait pas la différence entre un rire spontané et un rire simulé. On obtient les même avantages physiologiques et psychologiques ».

Une séance découverte aura lieu vendredi 22 septembre,  de 19 à 20 heures. Li-Vi-Dao propose également des cours de Qi Gong et de relaxation.

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Courtry ► [Vidéo] Quatre-vingts "Belles Anciennes" ont paradé à l'Auto-rétro

Post suivant

Saint-Thibault-des-Vignes ► Déchets : dix tonnes en moins pour la décharge

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.