Pays créçoisVie locale

Esbly ► Don de sang de Meaux et sa région : les donneurs ont été récompensés [Diaporama]

L’association des donneurs de sang bénévoles (ADSB) de Meaux et sa région a tenu son assemblée générale et a récompensé les donneurs, samedi 9 mars, à Esbly.

Le président de l’ADSB, Gilles Bouton, avait tout lieu d’être satisfait en présentant les résultats de collecte de sang de l’année 2018 : « L’association couvre les cinq cantons du nord Seine-et-Marne. En 2018, nous avons réalisé trente-neuf collectes réparties sur dix communes, lesquelles ont attiré quatre mille cent cinquante volontaires. L’ESF (Etablissement français du sang) avait prévu un objectif de trois mille huit cents ». Selon l’association, l’Ile-de-France n’est pas auto-suffisante pour autant et les dons locaux ne couvrent que 60 % des besoins mais la solidarité nationale permet de subvenir aux 40 % restants.

Valérie Pottiez-Husson, maire d’Esbly, a souligné la pérennité de l’implication de sa ville dans les collectes de sang : « Esbly est associée au don du sang depuis plus de vingt ans. En 2017, nous avons récolté trois cent quarante-cinq dons en quatre collectes, en 2018, six cent soixante-et-un dons sur cinq collectes. Il est important de noter qu’il y a eu soixante-huit nouveaux donneurs. Ce ne sont pas tous des Esblygeois mais ils viennent aussi des communes aux alentours ».

André Blanchart fait officier du Mérite du sang

Ainsi, André Blanchart a reçu la médaille d’officier du Mérite du sang et Valérie Pottiez-Husson, en sa qualité de conseillère départementale, lui a remis la médaille du Département. Gilles Bouton décrit : « On trouve trace de l’activité d’André dans les archives de l’association déjà en 1997. Il a été trésorier jusqu’en 2005, puis s’est occupé du développement de l’information ».

Les donneurs récompensés

Les donneurs de sang ont reçu les diplômes correspondant au nombre de dons effectués. Le premier niveau correspond à cinq dons pour les hommes et trois pour les femmes, jusqu’au cinquième niveau – l’or – qui récompense cent dons pour les hommes et soixante pour les femmes : Thérèse Roche a reçu le seul diplôme du niveau remis au cours de l’assemblée.

En recevant son diplôme, Sophie Colombel a tenu à témoigner sa reconnaissance aux autres donneurs : « Vous avez sauvé la vie de ma sœur de cœur, Manu. Elle a été atteinte d’une leucémie diagnostiquée en octobre 2017 et grâce aux transfusions, elle a pu être témoin à mon mariage, célébré à Esbly, en mai 2018. Sans vous, elle n’aurait pas été là ».

La réunion a été l’occasion de sensibiliser le public à la drépanocytose, une maladie génétique peu connue mais qui touche 150 millions de personnes dans le monde et est particulièrement répandue en France. C’est une maladie des globules rouges, dont le nombre peut descendre à 2,5 millions au lieu des 7 millions normaux. Il est donc nécessaire de procéder à de nombreuses transfusions sanguines.

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Le Pin ► Martine Loire, la présidente du comité des fêtes, est décédée

Pompiers Samu
Post suivant

May-en-Multien ► Une conductrice perd le contrôle de sa voiture

Patrice Le Palec

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *