Lagny-sur-Marne ► Cambrioleurs chez une vieille dame

FAITS DIVERS -

Une équipe de cambrioleurs a opéré chez une vieille dame, habitante de la rue des Bleuets à Lagny-sur-Marne.

Les faits se sont produits dimanche 13 mars à 14 heures. Selon le témoignage de l'occupante du pavillon, âgée de 88 ans, une femme d'environ 45 ans, appartenant probablement à la communauté des gens du voyage, s'est présentée à la porte de la maison. Sous un prétexte quelconque, elle a fait sortir la vieille dame qui ne s'est pas méfiée.

Pendant ce temps, deux hommes sont entrés dans le pavillon et ont eu vite fait de mettre la main sur des bijoux et 100 euros en espèces.

La victime a prévenu la police du "vol par ruse" bien après que les voleurs ont pris la poudre d'escampette.

La police appelle à la prudence, en particulier les personnes âgées plus vulnérables, et indique : "Les anciens ne se rendent pas compte de ce qu'ils risquent. Ils peuvent se faire voler mais également subir des violences. Ce n'est pas facile de mettre à l'abri les gens qui sont encore valides et qui vivent chez eux. Ils n'ont pas toujours les bons réflexes, font trop aisément confiance. Tout le monde se croit à l'abri des malfaiteurs. Sans faire de psychose, il faut être vigilant, surtout arrivé à un certain âge".

Conseils pour les seniors ici

Pontault-Combault ► Les cambrioleurs rattrapés

FAITS DIVERS-

Les cambrioleurs, qui avaient cassé le carreau d'une porte-fenêtre d'un pavillon à Pontault-Combault, ont été rattrapés par la police.

Ces trois voleurs-là pensaient sans doute qu'ils allaient être tranquilles en opérant à l'heure du déjeuner. Il était 13 heures, aujourd'hui, quand un voisin du pavillon visé par les malfaiteurs a donné l'alerte. La police est arrivée sur les lieux des faits signalés, rue Saint-Clerc, et a mis les individus en fuite.

Ces derniers croyaient sans doute bien échapper aux forces de l'ordre. Manque de chance pour eux, les policiers couraient plus vite et ont eu vite fait d'en rattraper deux, le troisième réussissant tout de même à glisser entre les mailles du filet.

Les deux interpellés, habitants de Pontault, âgés de 17 ans et déjà défavorablement connus des autorités, ont été placés en garde à vue même  si rien de compromettant n'a été trouvé sur eux.

Meaux ► Home-jacking dans un pavillon

Des malfaiteurs se sont introduits dans une maison, rue des Cyprès à Meaux, ce matin, mercredi 23 septembre.

Il était 4 h 30 quand l'équipe a fracturé une entrée du pavillon et a fouillé le rez-de-chaussée, tandis que la famille de la maison dormait à l'étage.

Les voleurs ont trouvé les clés des deux véhicules qui étaient stationnés dans le jardin et ont emporté ceux-ci. Il s'agit de deux voitures de marque Toyota, un 4X4 Rav 4 et une Yaris.

Les malfrats seraient restés 1 h 30 à l'intérieur de la maison avant de prendre la poudre d'escampette. Les propriétaires, victimes du home-jacking, se sont aperçus de l'intrusion à leur réveil. Ils ont appelé la police et ont déposé une plainte. Cependant les indices pour retrouver les cambrioleurs sont minces et laissent peu d'espoir.

Villeparisis ► Dicton : si la porte n'est pas fermée, la Rolex est volée

Des cambrioleurs se sont introduits dans un pavillon à Villeparisis en pleine nuit, vendredi 18 septembre, pendant que les occupants y dormaient paisiblement. Les voleurs qui sont sortis comme ils étaient entrés, sans bruit et sans casse, ont réussi à dérober des parfums, des bijoux et une Rolex, un butin estimé à 30 000 euros.

Aucune effraction n'a été commise car le propriétaire a, semble t-il, oublié de fermer la porte à clé avant d'aller se coucher.

Le commissariat de Villeparisis, chargé de l'enquête, a reçu une plainte pour des faits similaires produits la même nuit, vers 3 heures du matin, à Montévrain. Les propriétaires ont été en revanche réveillés par le boucan causé par les cambrioleurs en entrant. Ceux-ci ont tout de même réussi à prendre la fuite avec quelques montres de luxe.

Saint-Thibault-Des-Vignes ► Les cambrioleurs plongent dans la piscine

Ces cambrioleurs-là étaient vraiment sans gêne... Dimanche 9 août, à 3 h 45, deux individus s'introduisent dans une demeure située près de la place de l'Eglise à Saint-Thibault. Tranquillement, ils fouillent les lieux, mettent la main sur divers objets à leur goût qu'ils préparent à être emportés tandis que des jeunes se trouvent dans le jardin, en train de s'amuser dans la piscine de la propriété. Le fils de la maison a organisé une soirée dont il profite avec ses copains. Les deux voleurs décident alors de profiter eux aussi du moment et s'accordent un petit plongeon.

Le jeune maître des lieux s'aperçoit cependant qu'il ne connaît pas les deux nouveaux venus au milieu de ses invités et appelle aussitôt la police. Rapidement les fonctionnaires arrivent et alpaguent les deux intrus âgés de 20 et 43 ans.

Pendant ce temps, un des invités légitimes, l'esprit sans doute embrumé par quelque vapeur éthylique et fumée illicite, continue à tirer sur son "splif". Les policiers, par l'odeur alertés, lui tinrent le langage adéquat et hop ! en garde à vue pour consommation de stupéfiants, à côté des deux cambrioleurs. Pas malin le copain !

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Lire les mensuels

Go to top