Tribune libre ► Mitry-Mory : "Police de sécurité du quotidien, un coup d’épée dans l’eau"

Chère Mitryenne, Cher Mitryen,

Ce jeudi 8 février, le ministre de l’Intérieur, monsieur Gérard Collomb, a présenté le plan de déploiement de la police de sécurité du quotidien, dite PSQ.

Ce dispositif, auquel la Ville de Mitry-Mory s’est portée candidate, avec le soutien des habitants qui ont signé l’appel pour appuyer la démarche de la Ville, prévoit le renforcement des forces de police nationale dans un certain nombre de zones sélectionnées par le gouvernement.

Malheureusement, comme souvent depuis le début de la présidence d’Emmanuel Macron, les annonces spectaculaires débouchent sur des actions très réduites et la candidature de Mitry-Mory n’a pas été retenue.

C’est là le résultat d’une décision scandaleuse, qui réserve les effectifs supplémentaires à un petit nombre de quartiers. Sans opposer les territoires les uns aux autres, je suis indignée que les zones périurbaines, comme celle à laquelle appartient Mitry-Mory et ses habitants, soient une fois de plus ignorées.

Pourtant, il serait largement possible d’étendre ce dispositif à d’autres villes, puisque seuls 600 policiers seront déployés dans le cadre de dispositif, quand le gouvernement promettait 10 000 créations de postes de policiers d’ici 2022.

Rappelons que, suite à l’inacceptable fermeture du commissariat de Mitry-Mory, qui a entraîné la suppression de 20 postes de policiers, la circonscription de sécurité de Mitry-Mory et Villeparisis ne compte qu’1 policier pour 490 habitants, contre 1 pour 280 au niveau national.

Pourtant, les faits de délinquance constatés sur notre ville doivent être enrayés par une présence plus forte de la police nationale.

C’est pourquoi j’ai fait part de mon indignation à monsieur le ministre de l’Intérieur, qui semble ignorer la situation de notre ville, tout en lui confirmant que nous resterions un partenaire aussi constructif que déterminé à obtenir, lorsque le reste des postes de policiers promis seront créés, les effectifs supplémentaires nécessaires à la tranquillité des Mitryennes et des Mitryens.

Charlotte Blandiot-Faride, maire de Mitry-Mory 

Le 14 février 2018

 

 
 

Lu 9647 fois
Publié dansTribune libre

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°39 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top