Marne et GondoireVie locale

Guermantes ► Une marche blanche, samedi, à la mémoire d’Estelle Mouzin

Estelle Mouzin, âgée de 9 ans, disparaissait par une glaciale journée d’hiver, jeudi 9 janvier 2003, alors qu’elle revenait de l’école. Comme  tous les ans, une marche blanche aura lieu pour elle, samedi 12 janvier, jusqu’à l’endroit où elle résidait, à Guermantes.

Le rendez-vous est fixé samedi, à 15 h 30, devant la boulangerie de la place du Temps-perdu où Estelle a été aperçue pour la dernière fois. Le cortège se rendra ensuite jusqu’au cerisier du Japon, planté en sa mémoire en 2004, au milieu du lotissement où la fillette résidait.

Seize ans après, la famille ne se résigne pas

Auparavant, à 14 heures, l’association Estelle Mouzin tiendra son assemblée générale annuelle à l’espace Marcel-Proust. La séance, ouverte au public, permettra de faire un point sur le dossier avec les deux avocats de la famille, Didier Seban et Corinne Hermann. Les derniers rebondissements survenus en 2018, dont les fouilles entreprises au domicile de Michel Fourniret, le tueur en série, seront bien sûr évoqués. La moindre piste incite la famille à continuer d’espérer, à ne pas se résigner et la conforte dans sa volonté d’agir pour que l’enquête se poursuive car, dans l’affaire, « tout indice est capital » comme le souligne Didier Seban.

Pour tous les enfants qui disparaissent

L’association Estelle Mouzin se bat également « contre le silence des pouvoirs publics et l’absence de politique volontariste de l’Etat ». C’est la raison pour laquelle, elle persiste à demander  « l’amélioration urgente des dispositifs d’enquête et des moyens de justice dans les dossiers de disparitions d’enfants ».

Samedi 12 janvier, à 14 heures, assemblée générale salle polyvalente de l’espace Marcel-Proust  – 15 h 30, rassemblement pour la marche blanche devant la boulangerie, place du Temps-perdu.

Facebook : association Estelle-Mouzin

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Conches-sur-Gondoire ► Caravanes installées près de l’école : le maire les fait encercler par des rochers

bourguignon
Post suivant

La petite recette du week-end ► Le bœuf bourguignon, ça sent bon l'hiver et les plats chauds

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.