Le coin mag

Idées de lecture ► BD : le scénario tient la route, le dessin colle à la chaussée, et les yeux se perdent dans les étoiles

Le scénario tient la route et le dessin colle à la chaussée, on peut voyager avec  l’esprit dans les étoiles. La BD permet de s’évader, parfois loin, très loin parfois très près comme avec « Le retour à la terre ».

« Ballade »
Voici un bien curieux road-trip entre un fils de bonne famille qui en a ras le chapeau de la bourgeoisie étouffante et Francis, cambrioleur, accueilli chez Louis les bras ouverts pour fuir enfin une routine pesante.
Le récit bourré d’humour est un pur moment de poésie mais aussi de liberté entre deux êtres différents et dont l’amitié va renforcer des liens sur des sentiers de l’aventure entre Deauville et la Côte d’Azur. C’est gai, insouciant et vraiment dans l’air du temps que la »Ballade » rehaussée par un scénario qui tient la route et des dessins qui collent à la chaussée.
De Deveney (scénariste), Couety (scénariste), Combet (dessinateur) 96 pages, 19,90 euros, sortie le 27 mars chez Grand Angle.
« Le retour à la terre »
Des petites planches construisent peu à peu un univers poétique, enfantin et diablement amusant. C’est léger avec une vraie vie qui pétille dans le scénario bien maîtrisé et un dessin qui colle aux basques du héros comme un billet de loterie gagnant à un amoureux de la vie sans sou. L’album, le sixième du nom va ravir les fans de la série qui mérite de surfer sur son succès précédent. C’est doux et follement déjanté.
Tome 6. Les Métamorphoses de Jean-Yves Ferri et Manu Larcenet, 48 pages, 12 euros, sortie le 29 mars chez Dargaud.
« Le cimetière des innocents »
Le dessin précis de Xavier Fourquemin, fleurant bon les livres d’Histoire nous emmène par la main dans le récit conté avec un zest de sorcellerie par le scénariste, également musicien qui met le tout en ondes positives. Le troisième tome qui signe un cycle complet est la continuité parfaite de la série qui a marqué de son empreinte  les miraculés guéris par la Sainte Recluse.
Le Grand mystère de l’au-delà par Philippe Charlot et Xavier Fourquemin, 56 pages, 14,90 euros, sortie le 27 mars chez Grand Angle.

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Noisiel ► Politique de la ville : appel à projets pour les habitants

lasagnes
Post suivant

La petite recette du week-end ► Lasagnes au pesto : avec le basilic, c'est toujours simplissime

Pascal Pioppi

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *