Le coin mag

Idées de lecture ► La collection Terres de France sent bon l’amour et l’amitié en incitant au voyage

Le terroir est une terre d’attache pour les Presses de la Cité et la collection Terres de France donne un côté humain qui sent bon l’amour et l’amitié en incitant au voyage.

« La kermesse du diable » d’Annie Degroote
Originaire des Flandres, auréolée de nombreux prix littéraires, Annie Degroote plante le décor dans le Nord qui inspire sa plume et donne à la jolie Renelde, fille d’un brasseur réputé de Lille une destinée hors norme. C’est une vie difficile où elle a assisté au siège de Lille par les troupes de Louis XIV en ayant connu la honte des pestiférés et côtoyé la mort de près. Trouvera-t-elle la sérénité en créant une « chambre de dentelle » pour orpheline ? Le destin ne fera pas lui non plus dans la dentelle avec de multiples obstacles dans le récit ourlé à souhait et enrichi d’une nouvelle inédite en fin d’ouvrage.
Annie Degroote, nouvelle édition augmentée, 448 pages, 21 euros, sorti le 24 janvier, Presses de la Cité, collection Terres de France.
« Pour l’amour de Lauren » de Karine Lebert
En tombant amoureuse de la Normandie et plus particulièrement de Honfleur une ville fort inspirante, Gemma, jeune américaine part sur les traces de sa grand-mère à la poursuite de son passé trouble mais romanesque. De son côté, 50 ans plus tôt, Philippine a quitté sa Normandie pour choisir l’aventure au bras de son GI de fiancé.
L’écriture est fluide comme des embruns qui ravivent le souvenir et fouette le visage. Les deux portraits de deux femmes qui ont du cran pour tout reconstruire en terre inconnue, se croisent.
Karine Lebert aux Presses de la Cité, 416 pages, 20,50 euros, sorti le 17 janvier.
« Les Amants de la Rivière rouge »
de Marie-France Desmaray
L’aventure est parfois au coin de la rue mais il ne faut pas se perdre pour trouver le bon chemin. A 15 ans, Louise quitte sa Vendée le cœur lourd et le ventre rond. Elle va se reconstruire en Charente avec sa fille Rose mais en 1926 une autre aventure pointe le bout de son nez vers le Nouveau monde dans le Manitoba, région de Québec. L’avenir sera-t-il meilleur loin de chez soi ?
Le livre imposant de plus de 600 pages est une ode au voyage, aux sentiments.

Marie-France Desmaray aux Presses de la Cité, 638 pages, 21,90 euros, sorti le 24 janvier.

 

 

 

Partagez notre article
Share
livre-2-samedi-2-février-2019
Post précédent

Idées de lecture ► De Claude François, à Violette Morris la scandaleuse en passant par l'histoire bouleversante d'une carmélite violée et des gangsters qui violent la loi

recette samedi 2 février 2019 petits gâteaux
Post suivant

La petite recette du week-end ► Les petits gâteaux à l'amande et à la rose, l'ultra facile pour un café gourmand, par Cuisine et vous

Pascal Pioppi

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *