Le coin mag

Idées de lecture ► Le chemin du positivisme se dessine avec une certaine harmonie

Quel est le vrai pouvoir de l’âme humaine qui fait gonfler le cerveau à bon nombre de mégalos mais aussi qui lui permet de donner toute sa puissance ? Entre un dico des mégalos, un thriller, un essai sur l’âme et la réussite d’un enfant qui n’a rien lâcher malgré une succession d’échecs, le chemin du positivisme se dessine avec une certaine harmonie.

« Le dico des mégalos » de René Chiche
Voici l’abécédaire des têtes qui ne cessent d’enfler. Les mégalos sont partout et nul doute que les personnalités ou qui veulent le devenir à tout prix ne sont pas toutes dans cet ouvrage qui aurait certainement besoin de plusieurs tomes.
Le sport est représenté avec Bolt, Cantonna mais aussi le pouvoir (Trump, Poutine, Berlusconi, Mélenchon, Macron…) les solides au poste comme Delon, Moix, Thierry Ardisson tous stratèges de l’autosatisfecit.
Voici 50 portraits bien enveloppés dans un manque de pudeur et une immodestie assumée, mais parfois on cache aussi la poussière sous le « Tapie », personnage lui aussi égratigné comme il convient dans l’ouvrage disons… piquant.
Portraits, Ils se prennent pour les rois du monde, Editions l’Archipel, sorti le 13 février, 240 pages, 18 euros.
« Un poisson sur la lune » de David Vann
Le livre est fort, terriblement émouvant avec une plongée sans bouteilles dans l’âme humaine pour atteindre doucement les ivresses d’une descente en profondeur. Comment échapper à la routine qui nous endort et de quelle façon peut-on voir la vie quand on n’arrive plus à s’accrocher aux parois de la vie surtout quand James se promène avec son Magnum en poche ?
La confession prenante mêle chez l’auteur doué, fiction et réalité.
Roman, Editions Gallmeister, sorti le 7 février, 288 pages, 22,20 euros.
« La Chambre des murmures » de Dean Koontz
Un thriller de Dean Koontz, habitué aux premières places des ventes du New York Times est toujours une attente. L’auteur qui a écoulé plus de 450 millions de livres dans le monde, traduits dans une quarantaine de pays est une pointure du suspense. là, le nouveau roman va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres de croient au-dessus des lois. Rien a voir avec nos gilets jaunes français mais la quête de justice est à la mesure de sa soif de vengeance.
Chaque seconde compte dans le roman enlevé, pour l’inspectrice du FBI mais aussi pour le lecteur avide d’avancer dans le thriller rondement mené.
Thriller, Se rebeller ou mourir, éditions l’Archipel, sorti le 6 février, 462 pages, 24 euros.
« Tomber 9 fois, se relever 10 » d’Arash Derambarsh
Comment un petit Iranien arrive par la force du courage à devenir avocat après 9 redoublements et un échec au brevet. Croire à son rêve, voilà la belle leçon donnée dans le livre tout simple mais qui livre une véritable leçon de vie hautement positive. On plonge dans l’ouvrage en s’étonnant de l’enfer scolaire et se prend d’admiration pour la volonté de réussir malgré tous les obstacles avec une route sinueuse qui va devenir rectiligne au prix d’efforts qui force le respect.
C’est un bien beau livre qui devrait être distribué à titre de bouée de sauvetage pour tous les élèves qui surnagent et se noient dans l’océan pas pacifique du tout de l’échec scolaire.
Biographie, au Cherche midi, sorti le 7 février, 176 pages, 17 euros.

 

Partagez notre article
Share
livres BD samedi 23 février 2019
Post précédent

Idées de lecture ► BD : l'aventure, il n'y a que ça de vrai pour réveiller les esprits, et les corps

polenta pesto février 2019
Post suivant

La petite recette du week-end ► La polenta au pesto : du plus simple à préparer, au plus tasty dans l'assiette

Pascal Pioppi

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.