Le coin mag

Idées de lecture ► Le lointain passé est toujours là, avec histoires, stratégies, pouvoir, et la reine

Le « D-Day », « Les étonnantes histoires de l’Histoire » et « Les favoris de la Reine », voici trois ouvrages pour plonger dans un passé pas si lointain mais toujours là.

« D-Day » de Stephen Badsey
Stephen Badsey est certainement le plus grand historien britannique, spécialiste de l’histoire militaire et auteur de vingt-cinq ouvrages portant la griffe de ses connaissances. L’atlas regroupe tout ce qu’il faut savoir sur le débarquement, les forces en présence, la stratégie (fort bien expliquée) les grands hommes la tête de pont, le moral des troupes, les armes, la délivrance…
Des textes pointus mais bien ciselés avec des centaines de photos d’époque. Un livre d’une puissance rare pour les amoureux de l’histoire de la libération de la France.
Le Grand Atlas du débarquement, 285 pages, 30 euros, Editions Atlas.
« Etonnantes histoires de l’Histoire » de Amélie
de Bourbon Parme
Complots, coups de foudre, ruptures orageuses, amours secrets, crime de sang, héritages orageux… chaque récit apporte ces petites histoires qui ont fait la grande en noue emmenant de l’Antiquité à Napoléon III avec des épisodes connus, célèbres ou méconnus souvent plus romanesques que la fiction.
La restitution est pointue et souvent drôle mais avec la rigueur voulue pour que la passion fasse tourner les pages (et certaines têtes) avec une certaine admiration.
288 pages, 18 euros, sorti le 9 mai aux Editions de l’Archipel.
« Les favoris de la Reine » de Emmanuel de Valicourt
Et si Marie-Antoinette avait ouvert la voie à Carla Bruni en entendant vivre comme bon lui semblait ? Là on parle de reine mais le 16 mai 1770, Marie-Antoinette épouse le futur Louis XVI. Emerveillée par les fastes de la cour, la jeune dauphine va vite se lasser des devoirs de sa charge.
Le livre entre dans les coulisses du pouvoir là-même où la reine ferme les lieux de plaisir au reste de la cour, voués à l’intimité et au délassement. Les intrigues se nouent et se défont au gré des caprices de la reine indépendante.
Dans l’intimité de Marie-Antoinette, 384 pages, 21,90 euros, sortie prévue le 16 mai chez Tallandier.

Partagez notre article
Share
croissants_a_landouille
Post précédent

La petite recette du week-end ► Les croissants à l'andouille de Guémené

Post suivant

Européennes ► Les militants de Debout la France et du CNIP font campagne commune en Seine-et-Marne

Pascal Pioppi

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *