Le coin mag

Idées de lectures ► BD : une fugue familiale, une fugue idéaliste et une autre fugue dans un blog : trois sortes de « fugues » enchantées

La BD est un univers où l’on s’évade à loisir en traversant les époques à la vitesse d’une plume qui voyage.

« Les Beaux étés » chez Dargaud
C’est l’album qui sent bon les vacances, le grand air et le escapades en 4L. Une famille cherche un terrain d’entente et un lieu apaisant avec une tendresse qui n’exclut pas les coups de gueule. Il y a dans l’opus une vraie simplicité des sentiments qui fait du bien et alimente un optimisme souriant malgré quelques difficultés de cohabitation. On a envie d’embarquer pour partir avec eux en se laissant bercer par l’histoire attachante et le coup de crayon de Jordi Lafebre qui colle parfaitement au récit. C’est un beau roman, une belle histoire… chantonnerait sans doute Fugain.
Tome 5 , La Fugue, Zidrou (scénario), Lafebvre (dessin)  56 pages, 14 euros, sorti le 9 novembre, Dargaud.
 « Sauvage » chez Casterman
On arrive sur la conclusion de l’aventure militaire du jeune et fougueux héros Félix Sauvage engagé pour venger la mort de ses parents. Haine, rage et cruauté habitent le héros sans peur et presque sans reproche mais pétri d’idéal héroïque.
La série est prenante, enlevée où le graphisme élevé en tableaux colorés et vivants donne une impulsion à l’histoire prenante et historique.
Tome 4, Esmeralda, Yann (scénario), Félix Meynet (dessin), 48 pages, 13,95 euros, sorti le 14 novembre, Casterman.
« Le Blog de Charlotte » chez Bamboo
L’album va convenir parfaitement aux plus jeunes par une fraîcheur de mise et une immersion dans un journal intime contemporain par le biais d’un blog qui mêle humeur intime et recettes de cuisine. L’humeur est légère et correspond à la venue de l’adolescence avec ses petits problèmes qui n’en sont pas vraiment mais qui prennent alors des proportions qui dépassent la raison.

64 pages, 14,90 euros, Bamboo Edition.

 

 

 

Partagez notre article
Share
caillesau foie gras recette déc 2018
Post précédent

La petite recette du week-end ► Les cailles au foie gras et marrons glacés, par Cuisine et vous

livres Samedi 1 er décembre 2018
Post suivant

Idées de lecture ► Arrêter de vivre à 200 à l'heure : on s'étonne, on s'éclaire, on se répare

Pascal Pioppi

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.