Marne et GondoireVie locale

Jossigny ► Les plantes et l’art du jardin ont tenu salon au château pour le week-end

Les journées des plantes et art du jardin qui ont eu lieu dans le parc du château de Jossigny ont connu un beau succès, accueillant cinq mille visiteurs, samedi 29 et dimanche 30 septembre.

Horticulteurs, paysagistes, pépiniéristes, artistes, artisans et créateurs d’ornements et de détende pour le jardin, ils étaient une soixantaine, cette année, à accueillir les visiteurs. Ces derniers, la plupart jardiniers amateurs, ne se sont pas fait prier, soleil aidant, pour investir le parc du château de Jossigny, joyau du XVIIIe siècle géré  par le centre des monuments nationaux, établissement public du ministère de la Culture.

Un succès qui ne se dément pas

Anne Winckel, fondatrice des Journées des plantes et art du jardin, explique : « Après le succès de l’an dernier, nous attendons cinq mille visiteurs pour cette deuxième édition d’automne. C’est une belle réussite et l’on ne peut que se réjouir que la passion des jardins gagne la Seine-et-Marne toute entière. Il faut aussi saluer nos bénévoles et nos fidèles partenaires, sans lesquels une manifestation de cette ampleur ne serait pas possible ».

« Je recherche un rosier ancien »

Jean-Louis et Christine sont venus de Vaires-sur-Marne. « C’est la première fois que nous venons à ce salon. J’ai craqué pour une sauge que j’ai payée 14,50 euros. Maintenant, je vais chercher un rosier ancien » confie Christine. Marc, 53 ans, et son fils, Corentin, 18 ans, flânaient derrière le château : « Nous habitons Villevaudé et avons un potager de 800 m². Nous aimons beaucoup jardiner tous les deux et sommes à la recherche d’idées » a dévoilé Marc.

Une complicité entre l’âme humaine et les fleurs

Venue de Montmartre, Brigitte de Morgan, prix du Cerf-volant 2016, la revue littéraire et artistique qui était parrainée par Jean Cocteau, exposait ses livres de poésie fleurie. « C’est la première fois que j’expose ici. Dès mon plus jeune âge, en Normandie, j’ai toujours été attirée par le langage des fleurs que je tente de retranscrire aujourd’hui au travers de mes livres, sous forme de vers ».  Elle illustre ses ouvrages et les édite grâce à la maison d’édition qu’elle a fondée.

Le château de Jossigny

Au début du XIVe siècle, il existait un manoir à Jossigny, acquis par Pierre d’Orgemont, haut dignitaire de la cour de Charles V. Vers 1745, Claude-François Leconte des Graviers a fait démolir e manoir et entrepris, sur les lieux de l’ancienne bâtisse, de faire construire le château actuel, conservant ainsi les fondations et caves voûtées d’origine. La fille du dernier baron des Graviers ayant épousé en 1884 le baron Guy de Roig, c’est leur fils qui a possédé la demeure jusqu’en 1947, avant d’en faire don à l’Etat.

Le château est représentatif des résidences de plaisance du XVIIIe siècle. Il est dû au génie de l’architecte Jacques Hardouin de Mansart de Sagonne. Il a été classé monument historique en décembre 1942 et n’est pas ouvert aux visites, sauf le parc qui est accessible lors des manifestations publiques, comme celle de ce week-end.

Les prochaines Journées des plantes et art du jardin auront lieu samedi 6 et dimanche 7 avril, au château de Crécy-la-Chapelle.

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Saint-Mard ► La brocante du comité des fêtes : toujours un vif succès

Post suivant

Chelles ► Le nouveau groupe scolaire, Jules-Verne, a été inauguré

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.