Roissy Pays de FranceVie locale

Juilly ► Une mère de famille accouche à domicile : un mois après, c’est l’opération « faire-part » [Vidéo]

Delphine vient d’envoyer les faire-part de naissance de sa petite Albane, née le 27 décembre à Juilly. Elle les a préparés vendredi 25 janvier. C’était l’occasion de se souvenir de l’accouchement qui s’est déroulé « comme dans les films ». Le bébé est arrivé à domicile, sans que les cigognes y soient pour grand chose.

Le précédent accouchement qui avait eu lieu à Juilly remontait à 2016. Le dernier s’est produit en 2018, le 27 décembre, comme un petit miracle. La municipalité a  envoyé ses meilleurs vœux à Delphine Bellynck, 29 ans, et son mari Florent. La maman raconte : « J’avais déjà deux enfants, Gaspard, 3 ans, et Hector, 20 mois, si bien que je savais que ce serait plus facile pour le troisième enfant. Mais j’ignorais que cela serait aussi rapide ». Delphine et Florent s’étaient rendus à l’hôpital le matin même suite à des contractions douloureuses, mais les sages-femmes n’avaient pas noté de symptômes inquiétants.

« des bassines d’eau comme dans les films »

En rentrant chez elle, Delphine a pris une douche pour calmer les douleurs, mais les contractions ont empiré. Vers 19 heures, elle a appelé les secours et a accouché quelques minutes après leur arrivée. La maman raconte : « Heureusement, les pompiers sont arrivés très rapidement. Tout s’est passé vite et dans le plus grand calme… Comme toute future maman, je m’attendais à un accouchement dans un hôpital, avec des sages-femmes et une lumière tamisée. Au lieu de cela, j’ai eu deux médecins du Smur et cinq pompiers costauds et musclés. Mon mari a préparé des bassines d’eau comme dans les films… Je n’ai pas eu droit à mon environnement très féminin et je n’ai pas eu de péridurale ! »

Des pompiers formés aux secours d’urgence

Didier Meney, chef du centre des pompiers de Dammartin-en-Goële, explique : « Un accouchement à domicile est une intervention rare et à risque, mais les pompiers sont formés pour ce type d’intervention. Dans 85% des cas, nous intervenons pour des secours d’urgence à la personne ».

La jeune maman est actuellement en congé maternité. En attendant, Albane est allée rendre visite aux pompiers pour fêter ses un mois et a offert à ses frères une occasion de monter dans un camion de pompiers et d’essayer des casques.

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Lagny-sur-Marne ► Manifestation contre les pesticides de synthèse : « Des molécules sournoisement introduites en France » 

Post suivant

Meaux ► L’association des commerçants du centre-ville n’a pas trouvé de successeur à Frédérique Lécrivain

Isabelle Derock

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *