Marne et GondoireVie locale

Lagny-sur-Marne ► Conseil municipal : les taux d’imposition vont baisser légèrement

Le conseil municipal de Lagny-sur-Marne, mardi 2 avril a voté les taux d’imposition. Ceux-ci vont légèrement baisser.

Jacques Augustin, adjoint au maire chargé des finances, a présenté ainsi les taux proposés pour l’année : «  En ce qui concerne la taxe d’habitation, nous proposons de maintenir le taux de 2018. En effet, nous sommes dans une période d’exonération de cette taxe, l’exonération atteindra 65% en 2019. Pour la taxe foncière sur les propriétés bâties, nous proposons une baisse de 2,50% en raison de l’augmentation des bases de 2,2% décidée par l’Etat. Le taux de la taxe foncière sur le bâti passera donc de 29,52% à 28,78%. La taxe foncière sur le non bâti ne bouge pas, elle représente en gros 50 000 € qui sont payés par les bailleurs sociaux, en raison des terrains qui entourent leurs immeubles ».

Le maire, Jean-Paul Michel, précise : « C’est la quatrième année consécutive que l’on baisse les taux. A cela, il faut ajouter l’exonération à hauteur de 50% de la taxe foncière dans le cas où le propriétaire fait des travaux d’isolation ».

Michael Lopez, du groupe d’opposition Objectif Lagny, répond : « De 2008 à 2014, la recette fiscale totale de la ville était de 65,7 millions d’euros sous le mandat de votre prédécesseur, soit une moyenne de 500 € par habitant. Sur la durée de votre mandat, en supposant que 2020 soit stable, la recette fiscale totale sera de 92,4 millions d’euros, soit 700 € par habitant ».

Vente de biens communaux

Le maire a expliqué qu’un foyer qui payait 1 000 euros de taxe foncière en 2018 en paiera 996 et que l’augmentation de 25% depuis 2015 est globale car elle ne concerne pas que la part communale. Il a ensuite montré un tableau comparatif des taux d’imposition des principales villes de Marne-la-Vallée et a déclaré : « Vous voyez que Lagny est très bien placé ». Cela n’a pas convaincu le groupe Objectif Lagny qui a expliqué ainsi son vote : « Nous voterons contre, car nous demandons une baisse plus importante ».

La vente d’une maison et son terrain, ainsi qu’une petite parcelle attenante, appartenant à la Ville était à l’ordre du jour, pour un montant de 465 000 €, soit l’évaluation des domaines minorée de 10% en raison du mauvais état de la bâtisse. Le groupe Objectif Lagny s’en est étonné « compte tenu des besoins en locaux pour les associations et autres services aux habitants ». Alain Gadan, membre du groupe, a fait les comptes : « Au budget, vous avez inscrit 2,8 millions de vente de biens communaux et cela représente 11 millions depuis 2014 ».

Le maire a justifié sa politique : « Vendre des biens qui servent à quelques uns pour en acheter qui seront utilisés par tous, c’est le rôle de la collectivité. Tout ce qui a été vendu a été réinvesti dans des biens pour tous ».

Partagez notre article
Share
Post précédent

Seine-et-Marne ► Office français de la biodiversité : le Sénat dénonce une nouvelle réforme non financée

Post suivant

Chelles ► La Ville a préparé son jardin et a remis des prix aux balcons et maisons fleuris [Diaporama]

Patrice Le Palec

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *