Faits diversMarne et Gondoire

Lagny-sur-Marne ► Deux convoyeurs de fonds braqués : leurs agresseurs prennent la fuite et provoquent deux accidents

Des convoyeurs de fonds ont été braqués ce matin, lundi 24 septembre, par quatre individus. L’agression s’est déroulée sur le parking de la piscine, rue Jean-Mermoz, à Lagny-sur-Marne.

Peu avant 11 heures, alors qu’un fourgon blindé de la société Loomis arrivait pour relever la recette de la piscine, il a été bloqué par deux voitures, l’une devant et l’autre derrière. Deux hommes cagoulés sont sortis d’un des véhicules et ont fait aussitôt irruption à hauteur des victimes. Sous la menace de leurs armes de poing et de bombes lacrymogènes, les malfaiteurs ont fait sortir les deux convoyeurs de leur camionnette. Ces derniers n’étaient pas armés et ils ont été frappés par les malfrats tandis que deux complices s’engouffraient à bord de la camionnette afin de s’emparer de plusieurs mallettes contenant de l’argent.

Ils incendient deux véhicules

Après avoir incendié l’une des voitures utilisée pour bloquer le fourgon, ainsi que le véhicule des convoyeurs de fonds, les braqueurs ont pris la fuite à bord de la seconde voiture. L’incendie a provoqué d’importantes fumées noires, créant la panique dans le quartier, non loin du lycée Van-Dongen.

Le commando a été pris en chasse par la police mais a néanmoins réussi à s’échapper après avoir causé deux accidents sur la voie publique et blessé une conductrice. Leur voiture étant hors d’état, ils ont fini par l’abandonner, choisissant de poursuivre leur fuite à travers champs.

Les deux convoyeurs ont été transportés aux urgences de l’hôpital de Jossigny. Le montant du butin est en cours d’évaluation. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Meaux.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Seine-et-Marne en octobre

Post suivant

Saint-Soupplets ► Les associations de reconstitution historique ont fait revivre la Grande Guerre

Serge Moroy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.