Marne et GondoireVie locale

Lagny-sur-Marne ► Le parquet ciré du salon d’honneur de la mairie a accueilli le thé dansant

[Vidéo]

Le thé dansant a rassemblé cent quarante amateurs de danse à l’hôtel de ville de Lagny-sur-Marne, samedi 6 octobre. Ils ont profité du plancher bien ciré du salon d’honneur, samedi 6 octobre.

Les danseurs ont enchaîné valses, tangos, rocks, madisons, disco-danses et même bachatta au son de l’accordéon de Delphine Lemoine et de ses musiciens, toute l’après-midi, de 14 à 18 heures.

Florence Blanchard, adjointe au maire chargée des affaires sociales, se réjouit du succès des thés dansants : « Nous organisons trois thés dansants par an, toujours avec un orchestre, pas toujours le même, d’au moins trois musiciens. Danser avec un orchestre et sur un vrai parquet de danse attire beaucoup de monde, y compris des danseurs chevronnés. Nous avons beaucoup d’habitués, environ 70% sont des Latignaciens, et nous constatons un rajeunissement des danseurs, dont l’âge va de 35 à 102 ans pour notre doyenne, qui n’est pas présente aujourd’hui mais qui danse toujours. Ce qui fait plaisir, c’est que nous avons aujourd’hui cent quarante personnes heureuses. Le thé dansant est un prélude à la semaine bleue qui débute lundi. Pour marquer cela, tous les Latignaciens de plus de 60 ans sont entrés gratuitement ». 

Le succès faisait également plaisir à Nathalie Tatinclaux, directrice du CCAS et organisatrice de l’événement, qui déclare : « Je connais Delphine Lemoine depuis longtemps et je savais qu’avec elle la piste de danse ne désemplirait pas. C’est une habituée des thés dansants ».

Delphine Lemoine a commencé l’accordéon à 8 ans et a fait sa première scène à 12 ans et demi. C’est en effet une habituée des thés dansants, puisqu’elle en anime un tous les mois à Meaux, dans la salle du Colisée. Les prochains s’y tiendront mardi 16 octobre et mardi 13 novembre.

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Vaires-sur-Marne ► Seniors : un nouveau lifting pour le jardin de la résidence des Mésanges

Post suivant

Dammartin-en-Goële ► La fleuriste, Nathalie Carpentier, s’est installée au marché « pour faire face à la concurrence »

Patrice Le Palec

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.