Marne et GondoireVie locale

Lagny-sur-Marne ► Les Floréales : des ateliers ludiques ont fait découvrir les plantes et les espaces verts [Diaporama]

Les serres municipales de Lagny-Sur-Marne ont été ouvertes, samedi 11 mai, et les visiteurs ont découvert les plantes qui fleurissent la ville ainsi que l’écosystème en général par le biais de nombreux ateliers ludiques.

L’ouverture exceptionnelle des serres municipales situées derrière l’école des Heurtaux a permis aux habitants de Lagny-sur-Marne de venir observer les plantes qui ornent leur ville.

Plusieurs expositions et ateliers ont été préparés par la municipalité et par l’organisatrice de l’événement, Élodie Marchal. Elle explique : « On ne vend pas nos plantes. Le but est de faire découvrir aux Latignaciens comment certaines plantes fonctionnent et de faire une présentation générale autour du jardin et de la biodiversité ».

Les associations telles que « Les incroyables comestibles » et « Le jardin inter-générationnel » ont proposé des activités aux visiteurs. Un atelier indépendant a particulièrement eu du succès auprès des plus jeunes : « Les 5 sens ». L’atelier présenté par Laurence Rivalain rassemblait trois activités autour des cinq sens connus (le goût, l’odorat, la vue, l’ouïe et le toucher) : la première invitait au voyage par la découverte des senteurs emblématiques de la destination choisie (ile paradisiaque, montagne, Orient, Toscane…) ; la seconde invitait  à redécouvrir la menthe par le goût et l’odorat ; la troisième consistait à trouver la senteur de certaines plantes par le toucher.

En famille

Les visiteurs ont pu déambuler dans les serres et parmi quelques ateliers emblématiques : la ferme pédagogique, un hôtel à insectes, une démonstration de conduite de moutons par chien de berger, l’atelier de compost, d’éco-pâturage et de rempotage. Ce dernier a rassemblé parents et enfants. Marie, une Latignacienne avec ses deux fils, l’affirme : « On est allé découvrir des plantes que l’on a pas l’habitude de voir. Les enfants se sont amusés dans les ateliers. C’est très sympa, on vient tous les ans ».

La découverte ne s’est pas seulement faite par les yeux, mais aussi par la bouche : on pouvait rencontrer un apiculteur local, tout comme l’association des « Croqueurs de pommes » qui invitait les passants à faire connaissance avec d’anciennes variétés de pommes et poires et à une initiation à la technique de la greffe agricole.

Partagez notre article
Share
Post précédent

La Ferté-sous-Jouarre ► La fête du Jumelage a été perturbée par la météo [Vidéo]

Post suivant

Noisiel ► Hommage aux deux militaires français tués au Burkina Faso

Mathilde Couvillers-Flornoy

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *