Conso ► EDF va fermer toutes ses boutiques d'ici à 2019

EDF va procéder à la fermeture de l'ensemble de ses boutiques physiques d'ici 2019. Le projet a été présenté en comité d'établissement, jeudi 26 janvier.

La mesure représente 420 suppressions de postes pour les 77 boutiques qui sont encore ouvertes aujourd'hui. L'orientation n'est pas vraiment nouvelle puisque leur nombre a déjà progressivement diminué. Les boutiques étaient 110 en 2013. Evidemment, on se doute qu'EDF cherche à réduire ses coûts tandis que l'entreprise connait d'importantes difficultés financières.

C'est le syndicat FO Energie et Mines qui a répandu la nouvelle. La fermeture se fera par étapes : 20 boutiques disparaîtront en 2017, 32 en 2018, et 25 et 2019. EDF prévoit en effet un plan d'économies de 1 milliard d'euros, la branche commerce est l'une des plus fortement mises à contribution.

Quant aux salariés concernés par les suppressions, ils seront redéployés vers d'autres postes chez EDF Commerce, qui chapeaute les boutiques et les centres de relation clientèle, ou EDF SA.

Les premiers concurrents d'EDF comme Engie ou Direct Energie n'ont pas de boutique. EDF juge la fréquentation de son réseau insuffisante pour justifier leur coût. Le syndicat FO estime que 1 million de personnes poussent la porte des agences chaque année, la direction de la firme estime qu'il y a eu « à peine 800 000 contacts en 2016 », selon une autre source syndicale. Comme ses concurrents, EDF a développé centres d'appels et services Internet pour gérer la relation avec ses clients.

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.