Voiture ► Quels conducteurs vous énervent le plus sur la route ?

Les conducteurs ont leurs nerfs... et la susceptibilité souvent exacerbée qui va avec. Evidemment, personne n'admettra entrer dans la catégorie des insupportables. Alors, ceux que vous ne supportez pas, lesquels sont-ils ?

Chacun conduit à sa manière mais chacun y trouvera quelque chose à redire : trop lent, trop dangereux, pas assez respectueux du code de la route... Quelle catégorie est la plus détestée du lot ? 2 219 Français ont été sondés pour le savoir et ça a donné ça :

Ce sont quatre types de conducteurs qui sont particulièrement détestés, en premier lieu ceux qui "collent au cul", à hauteur de 69% (qu'ils sont détestés, pas qu'ils "collent au cul").

Le type est particulièrement répandu puisqu’un automobiliste trop pressé a tendance à trop se rapprocher de la voiture qui le précède, quitte à risquer un accident en cas de freinage brutal. Les distances de sécurité sont faites pour éviter ça...

De manière assez ironique, les conducteurs trop lents sont également pointés du doigt à 62%. Levez la main ceux qui entrent dans la catégorie...

Sinon, on retrouve en tête de liste les conducteurs qui gardent les feux de route durant la nuit (l’éclairage trop puissant peut aveugler ceux qui arrivent en face jusqu'à faire quitter la route), ainsi que les conducteurs téléphonant au volant, une habitude bien répandue avec la généralisation des smartphones et les greffes à l'oreille... (sic)

Les conducteurs qui vous énervent le plus sont : 
1Ceux qui collent au cul 69%
2Ceux qui restent en plein phare 67%
3Ceux qui roulent trop doucement 62%
4Ceux qui utilisent le téléphone au volant 52%
5Ceux qui freinent trop fort 22%
6Ceux qui roulent sur le marquage 19%
7Ceux qui roulent trop vite 11%
8Autres 7%
MinuteAuto

Publié dansLe coin mag

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°53 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top