Yoga ► Cinq postures pour bien digérer

Yoga : Les chaleurs de l'été qui commence n'empêchent pas parfois une digestion un peu laborieuse. Vacances et petits repas entre amis qu'on a tendance à pratiquer un peu plus souvent peuvent donner du fil à retordre au système digestif. Cinq postures de yoga peuvent aider à éviter les troubles.

Remontées acides, digestion lente, ballonnements, maux de ventre, constipation, aphtes, mauvaise haleine... : des maux qui paraissent bénins mais pourrissent la vie alors qu'ils pourraient être soulagés avant de générer des maladies plus problématiques.

En pratiquant quelques postures de yoga, qui vont littéralement aider les organes internes, il est possible de s'aider soi-même.

Le chameau

Etirer le corps dans une posture peu habituelle aide le système digestif en stimulant les mouvements de l'intestin. La position du chameau consiste, genoux posés au sol, à venir attraper ses talons avec ses mains, en cambrant le dos. Par cette action, un massage abdominal se produit qui évite les dépôts graisseux. On évite cependant ce mouvement en cas de hernie, sciatique, maux de dos ou d'opération du ventre récente. Pour débuter, le demi-chameau est une option plus facile. On pose les mains sur les lombaires, tout en regardant vers le plafond.

Le twist du buste

La torsion demi-assise, outre le travail de mobilité de la colonne vertébrale, offre un bon massage interne des organes comme le pancréas, le foie et les intestins. La posture est bénéfique pour les problèmes de constipation ou de digestion. On place son pied droit sur sa cuisse gauche, assis sur un tapis. Ensuite, on porte son bras droit à l'arrière du corps. En expirant, on tourne le buste et le cou vers la droite. Le regard porte loin en arrière.

Le cobra

La position du cobra est une bonne posture contre la constipation et aide la digestion. Allongez-vous sur le ventre, avec le corps et genoux tendus, les pieds joints. Placez vos mains au niveau de la poitrine et, en inspirant, soulevez le haut de votre corps jusqu'à ce que le nombril ne touche plus le sol. Regardez vers le haut. Pour sortir de cette position, reposez doucement votre corps sur le sol, en expirant.

La demi-sauterelle

La demi-sauterelle peut contribuer à réduire la graisse au niveau des cuisses mais présente aussi l'intérêt d'éviter l'indigestion et la constipation. Allongé sur le ventre sur un tapis, les bras le long du corps et le front posé sur le sol, inspirez et placez votre menton sur le sol. Regardez devant et expirez. A l'inspiration suivante, levez votre jambe droite sans plier le genou ou les chevilles. Le but est de soulever la jambe sans tordre la hanche. Laissez le reste du corps stable, droit et surtout relaxé. On conserve ainsi la jambe en l'air pendant quelques secondes, sans trop forcer sur les muscles, puis on la repose doucement avant de lever l'autre jambe.

La pince

Le foie, les reins, le pancréas et les ovaires sont parmi les organes qui profitent de cette posture. La pince a un effet bénéfique sur la digestion et l'appétit. L'objectif est de poser son buste sur ses jambes tendues vers l'avant en attrapant ses orteils. S'il est impossible d'attraper les orteils, on peut très bien attraper ses jambes à l'endroit où ça bloque puis se pencher en avant le plus loin possible.

Retrouvez plus d'info dans le livre de Daniel Festy, "Ma bible du ventre"
Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

La copie est interdite. L’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.