Idées de lecture ► Liberté, café, Italie et petits oignons

Idées de lecture ► Liberté, café, Italie et petits oignons

 

Voici quatre romans forts écrits par quatre femmes qui ne doivent pas se lire quatre à quatre mais se déguster à des degrés divers.


"Mamma Maria" de Serena Giuliano

Voilà un livre qui sent bon la liberté, le café, les discussions enflammées de l'Italie et le soleil qui vous fait un clin d'œil malicieux sous fond de carte postale où la mer vous caresse les pieds. Chez Maria, cela bouge, cela vit au rythme du peuple fort bien décrit dans l'ouvrage de Serena Giuliano qui mêle à l'exubérance collective un petit plus de tendresse et d'humanité. Elle donne à l'ouvrage une belle ouverture sur l'humanité.
Roman, 256 pages, 18 euros, paru le 5 mars, Le Cherche midi.



"Le Roman de Molly N." de Sophie Carquain

Inspirée des événements tragiques contre Charlie Hebdo Sophie Carquain décide d'en faire un roman. Son héroïne a disparu des écrans radars suite à un concours de caricatures du prophète Mahomet. Elle a du changer de ville, de pays, d'identité, bref ne plus être personne pour sauver sa vie sous haute protection. Le récit est poignant, le roman vrai, intrigant mais aussi lumineux dans une fuite de tout sauf la vie.
Roman, 405 pages, 19 euros, Editions Charleston.



"Marlène" de Hanni Münzer

La nouvelle diva du roman historique allemand met une nouvelle fois dans le mille avec le beau livre se passant à Munich en juillet 1944. Mais qui est cette femme la plus recherchée du IIIe Reich arrivée une journée trop tard pour sauver Deborah et son frère ? C'est un véritable roman à suspense dans une période trouble qui affronte les soubresauts de l'Histoire.
Roman, 464 pages, 23 euros, l'Archipel.



"Taches rousses" de Morgane Montoriol

Voici un roman solide dans l'intrigue et dans une description aux petits oignons de la personnalité humaine. La plume est précise, chirurgicale pour décrire les meurtres atroces commis dans le quartier d'Hollywood où Beck a vécu avec sa sœur Leah disparue mystérieusement à l'âge de 14 ans. C'est le fil de l'absence que déroule Leah en remontant son passé. Haletant et prenant jusqu'à la dernière page.
Roman 366 pages, 21,90 euros, Albin Michel.

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 08/05/2020

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.