Santé ► Une femme atteinte du Covid-19 reçoit une double greffe des poumons

Santé ► Une femme atteinte du Covid-19 reçoit une double greffe des poumons

 

Une femme d'une vingtaine d'années dont les poumons avaient été détruits de façon "irréversible" par le Covid-19 a reçu une double greffe des poumons à Chicago, a annoncé jeudi 11 juin, l'hôpital ayant sauvé la patiente. 

C'est la première greffe de ce type aux Etats-Unis, mais pas dans le monde, des médecins chinois ayant réalisé une double greffe en mars sur une femme sexagénaire. La patiente est une femme hispanique qui était auparavant en bonne santé, mais le coronavirus l'a rendue gravement malade, au point qu'elle a dû passer six semaines dans le service de soins intensifs, intubée par un respirateur artificiel et reliée à une machine appelée ECMO, qui remplace de facto le cœur et les poumons pour oxygéner et faire circuler le sang dans le corps.

Villeparisis octobre rose du 21 sept au 19 octobre

"Ses poumons ne montraient aucun signe de rétablissement, ils avaient même commencé à développer une fibrose terminale", a dit à l'AFP Ankit Bharat, chef de la chirurgie thoracique à l'hôpital Northwestern de Chicago. Cela correspond à des dommages irréparables des tissus pulmonaires.

De grands trous étaient apparus dans son poumon gauche, ouvrant la voie à une infection bactérienne. Ces cavités laissent les médecins perplexes, tant ils sont spécifiques au Covid-19. 

"Une transplantation des poumons était sa seule chance de survie" a ajouté le chirurgien. 

 

 

 

L'opération, menée le 5 juin, a duré 10 heures et a été "très difficile", selon le chirurgien, car les poumons s'étaient, avec la maladie, "comme collés aux structures environnantes du corps, et ont donc été difficiles à prélever". Ordinairement, pour les dizaines de greffes qu'il effectue chaque année, la procédure prend environ six heures.

Cependant la réussite montre que ce type de greffe est possible et sûre, se réjouit le médecin. "J'espère vivement que nous pourrons opérer de plus en plus de patients qui sont aujourd'hui coincés sous respirateur artificiel parce que leurs poumons ont été détruits de façon permanente", a déclaré Ankit Bharat.

En ce qui concerne la patiente opérée, dDe tels dommages irréversibles aux poumons sont extrêmement rares pour une personne de cet âge. Le pneumologue Rade Tomic ajoute : "Comment une femme en bonne santé d'une vingtaine d'années en arrive-t-elle là? Nous avons encore tant de choses à apprendre sur le Covid-19. L'espoir de l'équipe est que des patients infectés par le coronavirus et capables de rentrer chez eux, mais ayant souffert une perte permanente des fonctions respiratoires, puissent également un jour bénéficier d'une greffe."

Aujourd'hui toujours sous respirateur, la jeune femme a repris conscience. Elle a pu voir sa famille par appel vidéo. cependant, il lui faudra rester intubée, probablement pendant plusieurs semaines, le temps qu'elle recouvre ses forces

 

 

 

Dernière modification le samedi, 13/06/2020

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.