Télétravail ► Les habitudes adoptées par les Français pendant la crise sanitaire vont-elles perdurer ?

Télétravail ► Les habitudes adoptées par les Français pendant la crise sanitaire vont-elles perdurer ?

 

Alors que de nombreuses entreprises n'y étaient pas favorables ou pas préparées, le télétravail s'est imposé dans le quotidien des salariés Français dans le contexte de crise sanitaire.

 

Dynata, la plus grande plateforme de data & insights au monde, a interrogé 1 000 répondants français entre le 14 et le 16 avril 2021. L'étude a également porté sur des répondants aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Australie, et a consolidé un total de 5 000 réponses au niveau mondial (France incluse).

Les résultats sont édifiants sur les habitudes de travail actuelles des Français, sur leurs attentes mais aussi sur leur perception du travail à distance, pour l'après-crise.

Comment les Français se positionnent-ils face au télétravail ? Voici quelques éléments de réponse : 

 

Quelles sont les habitudes de travail des Français ? Qui sont les Français qui continuent à se rendre au bureau ?

 

  • Malgré les restrictions de santé, 41,2% des Français interrogés continuent à se rendre sur leur lieu de travail !

 

  •  Les 45-54 ans (51,4%) et les 55-64 ans (51,6%) français sont ceux qui se rendent encore au bureau (contre 35,4% des 25-34 ans).

 

  • Seuls 33% des Français travaillent uniquement à distance, en télétravail. 

 

  • Parmi les Français qui ne travaillent qu'à distance, 42,6% ont entre 18 et 24 ans et 40% appartiennent à la tranche d'âge 35-44 ans.

 

Et si on donnait le choix aux Français, quel mode de travail choisiraient-ils ?

 

  • 36% des Français préféreraient se rendre tous les jours sur leur lieu de travail, et la majorité d'entre eux sont âgés de 55 à 64 ans (47,3%).

 

  • A l'inverse, 27,4% des personnes interrogées privilégieraient le travail à distance afin de pouvoir travailler d'où elles le souhaitent. Parmi eux, 33% sont des parents. 

 

  • La majorité des répondants qui privilégient le travail à distance sont les 25-34 ans (37,2%).

 

  • 36,6% des Français sont favorables à une solution hybride, et la majorité se situe dans la tranche d'âge 18-24 ans (51,1%).

 

Le rapport révèle également que lors de la recherche d'un nouvel emploi,
la politique du travail à distance est devenue essentielle :

 

  • 44,6% des personnes interrogées pensent qu'il est extrêmement important pour les employeurs de proposer une politique autorisant le travail à distance, la majorité provenant des 25-34 ans (58,6%). 

 

Le télétravail restera-t-il la norme après la pandémie ?

 

  • La majorité des Français (37,4%) pense que le télétravail reste une solution mais qu'il ne sera pas forcément priorisé par rapport au travail en présentiel.  

 

  • Quant aux plus jeunes (18-24 ans), 42,7% d'entre eux pensent que le télétravail deviendra la nouvelle norme. En revanche, les 55-64 ans n'en sont pas si sûrs ! Seuls 21,2% des répondants de cette tranche d'âge sont d'accord avec cette idée.

 

  • Au niveau mondial, 40,2% des personnes interrogées pensent que le modèle du "travail de partout" se poursuivra après la pandémie. 

 

 dynata, le site

 

Département du 9 juin au 11 juillet 2021 Emmenez-moi

 

 

Dernière modification le dimanche, 16/05/2021

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°38 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top