Idées de lecture ► Quand le roman s'inspire de la vérité

Idées de lecture ► Quand le roman s'inspire de la vérité
 
"Une histoire vraie" d'Erik Larson et Elodie Leplat
Quand la réalité dépasse la fiction. Là elle fait corps avec une alerte météo qui glace le sang en ce 8 septembre 1900. Isaac Cline météorologue s'est trompé dans ses prévisions à long terme. Hélas, l'ouragan va déjouer ses pronostics et il faut alors se battre pour sauver sa vie ce qui ne sera pas le cas de milliers d'habitants du Texas. Une véritable tragédie humaine face à la surpuissance et la folie des hommes qui pensent pourvoir dominer les lois de la nature. Suspense, intrigue forte et le combat héroïque d'un homme donne un véritable thriller dont là aussi on ne sort pas indemne.      
416 pages, 21 euros, paru en septembre, Le Cherche midi.
 
"Si le soleil se dérobe" de Nicole Denis-Benn
Partir à tout prix pour échapper à la monotonie d'une vie qui ne convient plus demande beaucoup de courage parfois. Patsy veut quitter la Jamaïque pour l'Amérique pour vivre enfin et rejoindre sa meilleure amie. La vraie vie va-t-elle commencer enfin ? Les promesses non tenues vont faire vaciller des désirs de grandeur et d'amour partagé. L'existence tend parfois des fils barbelés qui coupent l'élan pour obtenir une vie rude et violente. Un livre puissant et aérien.
588 pages, 24 euros, paru le 8 septembre, Editions de l'Aube.
 
 
"La petite bibliothèque de l'espoir" de Kate Thompson
Londres 1944. La guerre fait de terribles ravages. Un véritable enfer dans un monde qui déraille, et au milieu de le chaos, Clara la jolie libraire fait de la résistance à son niveau en permettant aux habitants apeurés de respirer l'odeur des livres, de se plonger dans un autre monde. Un livre surprenant, optimiste et porteur d'un bien beau message d'espoir. Le courage pour sauver le monde.
454 pages, 2090 euros, paru le 31 août, City Editions.
 
"Nous étions le sel de la mer" de Roxanne Bouchard
La mer est porteuse d'espoir pour Catherine venue chercher des réponses mais les vagues demeurent muettes jusqu'au jour où un cadavre est ramené dans les filets des pêcheurs qui voient un signe de malheur. L'inspecteur Moralès tout juste muté se retrouve face à une affaire aussi fermée de l'intérieur que le pays qui se mure dans un silence inquiétant. Un bien joli moyen de larguer les amarres dans l'histoire qui ne manque pas de sel marin.  
320 pages, 19,90 euros, paru le 25 août, Editions de l'Aube.

 

 

Dernière modification le samedi, 24/09/2022

Publié dansLe coin mag

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top