Cuisine qui change ► Pommes de terre aux épices

Peut-être en avez-vous assez des pommes de terre sous leurs formes habituelles ? Vous les avez servies en purée, sautées à la poêle, frites, à la vapeur, voire même en robe de chambre... Voici une recette des plus simples, facile à réaliser, que vous pourrez décliner selon vos goûts.

Comme d'habitude, pelez les pommes de terre. Coupez-les dans le sens de la longueur en quartiers. Rincez-les afin de les débarrasser de leur amidon et essorez-les. Mettez-les dans un plat allant au four et jetez quelques giclées d'huile d'olive. Remuez les pommes de terre à la main pour bien répartir l'huile. Parsemez ensuite d'épices qui peuvent varier selon votre envie du moment : curry simple ou tandoori, poivre, ou même encore de ces préparations toutes faites style "italien, "espagnol", "oriental"... Vous pouvez, si vous le voulez, ne les accommoder que d'un peu de sel. Attention cependant en ce qui concerne celui-ci, n'en ajoutez pas si vos épices en contiennent déjà.

Glissez le plat au four et laissez cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient bien dorées. Remuez-les un peu et laissez-les encore quelques minutes si elles manquent de couleur d'un côté.

Jardin ► Les 4 dents font des ravages

Un 4 dents, qu'est-ce que c'est ? On le voit rarement dans le jardin, pourtant il laisse des traces bien visibles derrière lui ! D'abord, au moment de la récolte au potager, vous constaterez les "belles" ponctions qu'il aura effectuées dans vos légumes. Et puis il se pourrait que vous tombiez nez à nez avec l'entrée de la galerie qu'il a creusée pour arriver jusqu'aux victuailles (les vôtres) qu'il partagera avec vous, si vous avez de la chance... Nuit après nuit, il viendra voler tout ce qui pousse et aimera particulièrement pommes de terre, carottes, fraises, artichaut, endive, laitue... Il peut même ronger la base des arbres dans les vergers. Un répulsif ne fera que lui faire déplacer sa galerie.

L'animal n'est pourtant pas un diable. C'est un campagnol des champs. Il vit dans des terriers et creuse des galeries avec des ouvertures béantes reliées en surface par des coulées où il dépose ses crottes.

Le chat de la maison ne pourra pas forcément l'éliminer, bien que les chats mangent les rongeurs. Il faudra quand même qu'il l'attrape. La partie n'est pas gagnée !
Le campagnol se reproduit vitesse grand V mais une certaine régulation peut intervenir grâce aux nombreux ennemis naturels du campagnol : rapaces diurnes et nocturnes, renards, belettes, martres, hermines...
Des études de plus en plus nombreuses montrent qu'il faudrait réaménager des structures paysagères, particulièrement des haies, des nichoirs à chouettes et des perchoirs à rapaces, favorables à l'installation de prédateurs naturels.
En attendant, au potager, pour limiter les dégâts, fabriquez un potager en carré et placez la terre sur du petit grillage métallique, infranchissable pour le 4 dents. Il en faudra dessous et quand on peut, dessus.
Un carré hors-sol, surélevé peut aussi être une solution.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

La copie est interdite. L’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.