Vie locale

Législatives ► 10e circonscription : Stéphanie Do, la candidate En Marche

Stéphanie Do est la candidate investie par la République En Marche (REM) dans la 10e circonscription de Seine-et-Marne pour les législatives.

Stéphanie Do, la référente départementale du mouvement fondé par Emmanuel Macron a dirigé et participé activement à sa campagne présidentielle en Seine-et-Marne, depuis son engagement en avril 2016. Elle espère donner au président la majorité dont il a besoin pour faire les réformes attendues.

La candidate  est diplômée de l’ENA en gestion publique. Elle travaille au ministère de l’Economie et des Finances depuis plus de 3 ans, en tant que chef de projet. Elle n’y a cependant jamais rencontré Emmanuel Macron ; ce n’est qu’après s’être engagée chez En Marche qu’elle a eu l’occasion de le côtoyer. « J’ai été convaincue par son discours et j’ai adhéré à ses valeurs et à son projet » se souvient-elle.

A 37 ans, la native d’Ho-Chi-Minh-Ville (Vietnam), arrivée en France à l’âge de 10 ans, s’engage en politique pour la première fois avec Emmanuel Macron. « Il s’agit pour moi d’une mission politique. Je ne veux pas y faire carrière car mon métier actuel me passionne. J‘ai juste envie de porter le projet présidentiel pour lequel j’ai participé avec fierté » indique t-elle. Cependant, Stéphanie Do a toujours été engagée dans les milieux associatifs depuis l’âge de 17 ans. « J’ai toujours voulu aider » insiste la présidente fondatrice du réseau d’entraide des Vietnamiens de France.

Six priorités

Son projet pour la circonscription est axé sur six priorités : l’emploi, la sécurité, la réduction des inégalités, le logement, les transports et l’environnement.

La candidate REM propose de développer les emplois locaux grâce aux opportunités du Grand Paris, du Campus Descartes et des jeux olympiques de 2024 : « Je veux soutenir la formation professionnelle en favorisant l’accès à l’apprentissage et l’alternance ».

Stéphanie Do souhaite réduire les inégalités entre les quartiers et les villes, lutter contre l’insécurité pour protéger et garantir la mixité sociale et culturelle. Elle annonce : « Je mettrai en place une police de sécurité « quotidienne ». Avec son suppléant, Hadrien Ghomi, elle souhaite aussi encadrer la construction de nouveaux logements et améliorer les transports avec l’arrivée des lignes 15 et 16, et moderniser les RER A et E.

La protection de l’environnement figure également dans son programme  : « Il faut favoriser les initiatives d’innovation durable et profiter du potentiel offert par la Green tech de Champs-sur-Marne ».

Pour son entourage, Stéphanie Do est « méthodique » et « prend à cœur l’élection ». « Elle nous transmet son enthousiasme. C’est une bosseuse » confie Liza Diallo, une des « marcheuses ». « Je vais frapper à chaque porte et proposer notre programme » poursuit Stéphanie Do.

Ses adversaires

Si la jeune femme assure s’adresser à son lectorat potentiel avec « bienveillance », ça ne l’empêche pas de « clarifier et rétablir la vérité ». Elle reproche ainsi à Juliette Méadel (PS) son étiquette « Majorité présidentielle » : « Il s’agit d’un mélange des genres. On ne peut pas porter le projet de Benoît Hamon et se réclamer d’Emmanuel Macron ». Stéphanie Do pointe également du doigt sa concurrente UDI, Céline Netthavongs : « Député est un travail à plein temps qu’on ne peut pas mener avec son activité d’avocat associé ». Elle souligne également les méthodes « clientélistes » et « communautaristes » de son adversaire LR-UDI.

Les autres candidats sont Olivier de Sousa (NP), Céline Netthavongs (LR-UDI), Aurélie Doerflinger (UPR), Franck Mouly (PCF), Raphaël Gilard (DLF), Pascal Vesvre (EELV), Véronique Fornilli-Rata (FN), Maxime Laisney (FI), Gabrielle Frija (LO), Juliette Méadel (PS).

La 10e circonscription englobe les communes de Chelles, Brou-sur-Chantereine, Vaires-sur-Marne, Champs-sur-Marne, Emerainville, Noisiel, Lognes

Partagez notre article
Share
Post précédent

Lagny-sur-Marne ► Election de Mister Seine-et-Marne 2017 : et si c'était vous ?

Post suivant

Thorigny-sur-Marne ► Christian Robache crée l'association Horizons pour "valoriser la politique locale"

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.