Imprimer cette page

Meaux ► Campagne électorale : André Moukhine-Fortier dépose plainte

Meaux ► Campagne électorale : André Moukhine-Fortier dépose plainte

 

Communiqué d'André Moukhine-Fortier, liste Vivre à Meaux Ensemble, vendredi 28 février -

Notre liste a fait le choix, un choix audacieux d'essayer de faire une campagne écologique conformément à nos engagements. Nous n'avons édité qu'un seul tract recto-verso sur papier aux normes environnementales. Notre programme version pocket est un huit pages A5. Nos affiches seront collées uniquement sur les panneaux électoraux officiels placés à l'entrée des vingt-quatre bureaux de vote de notre ville.

Nous refusons de participer à cette bataille d'affiches ridicule d'un autre temps qui enlaidit nos quartiers, prive nos associations de tout support et donne un sentiment de gaspillage, gaspillage de papier et gaspillage d'argent public.

Nous avons simplement apposé sur chaque panneau municipal d'affichage libre un bandeau fluo  une affiche = un arbre coupé  message symbolique, pacifique et humoristique, sans masquer ni le visage , ni le nom du candidat qui apparaît sur tous les panneaux de la ville depuis un mois.

La réponse, anonyme bien sûr, n'a pas tardé et s'est concrétisée par une affichette jaunâtre injurieuse, collée aux quatre coins de la ville qui n'honore ni  ses auteurs, ni notre ville peu habituée à ces excès d'un autre temps. Je cite : Partez en vacances avec MOUKH-INE.CON 

J'irai dès aujourd'hui déposer, comme il se doit, une plainte au commissariat de Meaux pour que cet acte calomnieux, sans précédent à Meaux, ne reste pas impuni. Comme beaucoup de Meldois, je porte un nom d'origine étrangère, russe pour être précis, dont je suis fier. Mon grand-père Andrei a fui courageusement la dictature bolchévique en 1917 et je n'accepte pas que son nom soit sali.

Je demande à monsieur le maire, responsable du bon déroulement de la campagne électorale, de faire retirer par les services propreté cette affichette scélérate qui non seulement porte atteinte à mon nom et à ma famille, mais également à la liste Vivre à Meaux Ensemble que je conduis.

Je demande à monsieur le maire, responsable de l'ordre sur la voie publique, de prendre les mesures appropriées pour que de tels actes inqualifiables ne puissent se reproduire dans notre ville où règne un esprit de tolérance et que l'auteur de ces faits soit rapidement identifié grâce au réseau de vidéo surveillance municipal qui a démontré à de multiples reprises son efficacité.

Je demande à mes amis, à mes soutiens, aux Meldoises et aux Meldois, de garder leur calme et de ne surtout pas répondre à l'injure par l'injure. La meilleure réponse qui soit sera d'aller voter massivement dimanche 15 mars, de manière pacifique, respectueuse et démocratique. 

 

Meaux plage juillet 2020 B

 

 

Dernière modification le vendredi, 28/02/2020

Publié dansLes communiqués