Ile-de-France ► Le préfet de région réquisitionne un internat de lycée pour "les personnes les plus fragiles"

Ile-de-France ► Le préfet de région réquisitionne un internat de lycée pour "les personnes les plus fragiles" @Google

Communiqué de la préfecture de région, jeudi 2 avril - 

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19, le préfet de la région d’Ile-de-France, préfet de Paris, Michel Cadot, et le recteur de l’académie de Paris et de la région académique d’Ile-de-France, Gilles Pécout, ont décidé de réquisitionner les locaux de l’internat du lycée Guillaume Tirel, situé dans le XIVe arrondissement de Paris, afin d’y héberger des publics fragiles, en lien avec la présidente de la région d’Ile-de-France, Valérie Pécresse.

Décidée sur proposition de Valérie Pécresse, cette réquisition vise à héberger et à confiner dignement des personnes vulnérables et à contribuer au desserrement des centres d’hébergement d’urgence franciliens.

Gérée par les professionnels de l’insertion sociale de l’opérateur Equalis, cette structure d’hébergement d’urgence temporaire est, à son ouverture, en capacité d’accueillir jusqu’à cinquante personnes vulnérables isolées. Cette capacité d’accueil est susceptible d’évoluer à la hausse, en cas de nécessité.

« Dans cette période exceptionnelle, l’Etat a, plus que  jamais, le devoir de tendre la main aux personnes les plus fragiles et de faire vivre le principe de fraternité. Je tiens à remercier vivement le Conseil régional, le rectorat et les équipes d’Equalis pour leur mobilisation dans ce projet solidaire » a déclaré le préfet de la région d’Ile-de-France, préfet de Paris, Michel Cadot.

« Les services de la Région Ile-de-France sont entièrement mobilisés pour venir en soutien et apporter leur aide à l’Etat et aux autorités sanitaires pour surmonter l’épidémie du Covid-19 » a déclaré Valérie Pécresse, présidente de la Région. Elle a notamment proposé de mettre à disposition de l’Etat les neuf mille deux cents lits d’internats disponibles et les capacités d’hébergement des îles de loisirs dans la région pour permettre à certains établissements d’accueillir des sans abri, d’autres des soignants ou des malades pour desserrer la contrainte sur l’hôpital.

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, l’Etat a ouvert quatre millle quarante-huit places d’hébergement d’urgence supplémentaires en hôtel et dans des structures collectives. Ces places s’ajoutent aux cent vingt mille places d’hébergement d’urgence que finance l’Etat toute l’année dans la région et aux quatre mille neuf cent quatre-vingt-onze places ouvertes au titre de la période hivernale. Au total, ce sont donc plus de cent vingt-neuf mille places d’hébergement d’urgence qui sont aujourd’hui mobilisées en Île-de-France au profit des plus vulnérables.

 

Garage Bos octobre 2020 du 11 oct au 25 oct 2020

 

Dernière modification le vendredi, 03/04/2020

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top