Seine-et-Marne ► Déconfinement : la députée Stéphanie Do répond aux inquiétudes des militants de La France insoumise

Seine-et-Marne ► Déconfinement : la députée Stéphanie Do répond aux inquiétudes des militants de La France insoumise

 

Communiqué de Stéphanie Do, député de Seine-et-Marne, mercredi 29 avril -

Le 27 avril, Maxime Laisney, mon adversaire aux élections législatives de 2017, m’a adressé un mail co-signé par les militants LFI de la 10ème circonscription afin de m’adresser ses inquiétudes quant au plan de déconfinement qui allait être présenté par le chef du gouvernement.

Ayant reçu ce mail, premier qu’il m’a adressé au nom des Insoumis de la circonscription depuis mon élection, dans la nuit du 27 au 28 avril, et étant donné le nombre d’obligations qui sont les miennes, je n’ai pu prendre connaissance de son contenu qu’après le vote du plan de déconfinement du 28 après-midi, en faveur duquel j’ai voté.

Il était cependant primordial pour moi de répondre aux préoccupations de M. Laisney, comme je le fais pour chacun de mes administrés qui m’adresse des doléances. Ses inquiétudes sont compréhensibles, car la crise sanitaire actuelle a plongé l’ensemble de nos concitoyens dans l’incertitude.

Je lui ai donc adressé un courrier le mercredi 29 avril, lui détaillant les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la crise sanitaire du Covid-19, et répondant point par point à chacun des points de son courrier.

Partager cette réponse à nos concitoyens et aux médias locaux me semble important, car c’est l’occasion pour moi de m’exprimer sur ce sujet et de rassurer ceux de mes administrés que le déconfinement à venir inquiète.

Depuis le début de la pandémie, je mène de nombreuses actions afin de veiller au bien-être de mes concitoyens. Avec mon équipe, nous avons accompli un travail d’écoute et de consultation, en contactant les associations, acteurs économiques et sociaux, mais aussi l’administration et les élus locaux. Régulièrement, j’ai des échanges avec la  préfecture et l’ensemble de ces acteurs. Le but est d’entendre leurs problématiques afin de co-construire des solutions collectives et pertinentes.

En parallèle, je continue à recevoir des sollicitations des habitants de la dixième circonscription. Celles-ci se sont faites de plus en plus nombreuses depuis le début de la crise sanitaire, et j’ai pris soin de répondre à chacune d’entre elles.

A partir de jeudi 30 avril, le directeur général de la santé présentera tous les soirs l’avancée de l’épidémie département par département. Notre attention sera naturellement tournée vers l’avancée du coronavirus dans notre département. Si les résultats sont satisfaisants et l’épidémie suffisamment jugulée, alors le déconfinement progressif pourra se faire dès le 11 mai.

Nous devons continuer à faire preuve de la plus grande discipline. Nous devons persévérer dans notre effort collectif, et j’en appelle à la responsabilité et au bon sens de chacun.

Je continue à mettre toute mon énergie au service de ma circonscription et de ses habitants. Le formulaire de contact sur mon site internet est ouvert à tous, et mon équipe et moi-même prenons soin de prendre en compte les inquiétudes de chacun dans le contexte de crise sanitaire que nous traversons.

 

Courrier reçu par la députée et sa réponse 

 

Garage Bos octobre 2020 du 11 oct au 25 oct 2020

 

Dernière modification le lundi, 04/05/2020

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top