Imprimer cette page

Meaux ► André Moukhine-Fortier : "Cette campagne d'affichage est payée par le contribuable meldois ou par le candidat Jean-François Copé ?"

Meaux ► André Moukhine-Fortier : "Cette campagne d'affichage est payée par le contribuable meldois ou par le candidat Jean-François Copé ?"

 

Communiqué d'André Moukhine-Fortier, conseiller municipal à Meaux, lundi 1er juin -

Beaucoup de Meldois aimeraient savoir, ce qui est légitime, si cette campagne d'affichage reprenant la une du site officiel de la mairie de Meaux est payée par le contribuable meldois ou par le candidat Jean-François Copé.

Rappelons que la campagne électorale est terminée officiellement depuis le 13 mars, à minuit.

Rappelons que ces affiches sont collées sur des panneaux électoraux municipaux installés par les services de la Ville et non sur des panneaux d'affichage libre.

Rappelons que M. Copé obtient 6.864 voix, ce qui ne représente que 25% des électeurs meldois inscrits (27.758) ; on peut objectivement constater que 75% des Meldois n'ont pas voté pour M. Copé.

Rappelons que M. Copé a perdu  2047 voix en 6 ans :  6.864 voix en 2020 contre 8911 voix en 2014, et ce malgré 25 années de mandat, malgré une campagne à grands moyens de plus d'un an, malgré une augmentation du nombre d'électeurs, malgré l'absence surprenante d'un candidat RN (ex FN) et d'un candidat LREM, malgré le soutien du député Parigi et malgré le soutien public du responsable du CNI 77, allié du RN, etc.

 

 

Dernière modification le mardi, 02/06/2020

Publié dansLes communiqués
X

Copie interdite

Le plagiat est le fait de reprendre à son compte le texte d’un auteur sans le citer, de présenter les textes comme les siens en copiant-collant sur le web l’ensemble du texte, et parfois même les images d’illustration et les vidéos qui les accompagnent. Le plagiat est donc le pillage des œuvres d’autrui. Cette pratique est illégale et punie par la loi pour atteinte au droit d’auteur. Sur un site internet, l’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.