Meaux ► "L'opposition ne se remet définitivement pas de son score lors des élections municipales"

Meaux ► "L'opposition ne se remet définitivement pas de son score lors des élections municipales"

 

Communiqué de l'équipe Meaux pour tous, mercredi 2 septembre - 

Valentine Rousseau et l'opposition municipale ne se remettent définitivement pas de leur score lors des élections municipales, et de l'éclatante victoire de l'équipe Meaux pour Tous, réunissant 76,35% des suffrages exprimés. Faute d’offrir aux Meldois des propositions concrètes pour notre ville et ses habitants, voilà qu'ils reprennent leurs habitudes de campagne et cèdent aux attaques personnelles.

Cette charge contre Marie-France Mahoukou, adjointe au maire déléguée à l'écologie, au développement durable, à la végétalisation et au fleurissement, est aussi brutale qu’indigne puisque sa candidature est parfaitement conforme aux dispositions du code électoral (article L228). Elle est en effet contribuable meldoise et à ce titre, inscrite au rôle des contributions directes à Meaux en 2020.

Par ailleurs, Marie-France Mahoukou a toujours été très impliquée dans notre ville. Elle a été conseillère municipale chargée du festival Jeunes talents entre 2008 et 2014 et directrice de l’école maternelle Jeanne d’Albret pendant quatre ans. Elle est d’ailleurs directrice de l’école maternelle du Temple depuis quatre ans. Ce procès en illégitimité est donc infondé, tant légalement que moralement.

Si Valentine Rousseau considérait que la validité de la candidature de Marie-France Mahoukou était sujette à débat, elle pouvait d’ailleurs déposer un recours devant les juridictions compétentes suite aux élections. Cela n’a pas été fait. En l’absence de toute action portée devant la justice administrative, il est évident qu’il ne s’agit pour madame Rousseau que d’une mesure de diversion pour faire oublier la procédure en cours à son encontre. Sa démarche montre aussi qu’elle ne supporte pas de ne pas être au-dessus des lois.

Alors qu'elle était encore journaliste du Parisien chargée de couvrir l’actualité meldoise, Valentine Rousseau faisait déjà preuve d’une grande véhémence à l’égard de Jean-François Copé et de son équipe. Son engagement lors des dernières élections municipales aura fini de démontrer son engagement militant contre la politique menée par l’équipe Meaux pour Tous.

Pour rappel, afin d’être électeur ou candidat à une élection municipale, il faut avoir une attache avec la ville, habiter dans la commune ou y payer des impôts par exemple, ce qui est le cas de Marie-France Mahoukou. En revanche, il existe un doute légitime sur le fait que Valentine Rousseau remplisse ces conditions. Si effectivement elle ne les avait pas remplies, son inscription sur les listes électorales relèverait alors d'une fraude à la législation électorale.

Nous invitons donc Valentine Rousseau à se concentrer sur sa propre défense plutôt que diffamer les autres en attendant que la justice tranche sur la régularité de son élection.

 

Garage Bos octobre 2020 du 11 oct au 25 oct 2020

 

 

Dernière modification le vendredi, 04/09/2020

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top