Transports ► "La branche de La Ferté-Milon est constamment le parent pauvre de la ligne P"

Transports ► "La branche de La Ferté-Milon est constamment le parent pauvre de la ligne P"

 

Communiqué du Collectif des usagers Paris Meaux La Ferté-Milon, jeudi 17 décembre -

Une expérimentation a débuté depuis le 31 août, supprimant deux de nos liaisons directes de La Ferté-Milon vers Paris (7h18/18h05), basculant ainsi ces deux sillons vers la branche de Château-Thierry pour la désaturer, occasionnant à nouveau des correspondances engendrant des inquiétudes supplémentaires. 

Le Collectif des usagers Paris Meaux La Ferté Milon s’est opposé à ce projet qui envoie un mauvais message pour l’avenir de la ligne. Beaucoup d’usagers ont fui vers le 1er direct (6h18), obligeant à des réorganisations personnelles  et professionnelles, ou vers d’autres gares. Le contexte actuel a amplifié ces faits.

Les désagréments subis par cette expérimentation sont multiples, et les usagers ne cessent de nous en informer. Nous ne pouvons les ignorer. Après quelques mois, le constat est sans appel : l’incompréhension règne parmi les usagers car la pertinence d’un projet se doit d’être mesurée lors d’une période de trafic normal, et non en pleine crise sanitaire. Nous demandons l'arrêt de cette expérimentation.

Le collectif ne comprend pas la raison pour laquelle il est absolument nécessaire de poursuivre un tel projet. Un bilan ne saurait être tiré objectivement de cette période, sachant qu’une baisse significative de la fréquentation, entre 40 et 45%, a été observée. Il ne peut être concevable de tirer des conclusions et ce au regard des enjeux futurs de notre ligne. A cela s’ajoute le retard des travaux d'électrification d’environ 1 an sur la branche de Provins, suite à quoi, nous devions une fois celle-ci effective, obtenir une partie du parc matériel AGC. 

Ceci nous impacte une nouvelle fois de plein fouet, la bouffée d’oxygène ne sera pas encore tout de suite. La branche de La Ferté-Milon est constamment le parent pauvre de cette ligne P.

De notre regard d’usagers qui empruntent quotidiennement notre branche, c’est un message des plus négatifs qui est envoyé aux habitants du territoire. A cela s’ajoutent des inquiétudes sur une éventuelle suppression du dernier direct 6h18/17h05 car tout est possible, une brèche s’est ouverte. De plus, sachant que nous sommes la dernière branche d’Ile-de-France non électrifiée, nous craignons que celle-ci ne voit jamais le jour avec l’ouverture à la concurrence prévue déjà pour 2027 sur l’ensemble de la ligne P.

La prise de conscience est urgente, nous avons besoin du soutien de tous. A ce titre nous en remercions M. le député Jean-François Parigi pour sa prise de parole en soutien aux usagers.

L’équité ferroviaire, la considération se doivent d’être la même pour tous les usagers, quelle que soit la branche, et non une évaluation par critères selon le poids des usagers.

 

 

 

Dernière modification le lundi, 04/01/2021

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°40 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top