Roissy Pays de FranceVie locale

Longperrier ► 11 novembre : une cérémonie du souvenir et du partage entre générations

[Diaporama]

La pluie n’a pas dissuadé les nombreux habitants de Longperrier de participer, dimanche 11 novembre, à la commémoration des cent ans de la fin de la Grande Guerre.

Tout le village s’est mobilisé autour du monument aux morts situé dans le cimetière, des plus jeunes aux plus anciens. Michel Mouton, le maire de la commune était entouré de ses adjoints, de la population et de nombreuses classes de l’école élémentaire des bergers ainsi que de gendarmes, sapeurs-pompiers et anciens combattants.

Après avoir lu à l’assemblée un texte rappelant le sacrifice des soldats, l’édile a présenté chacun des huit soldats Longperrois tombés au combat et dont le nom figure sur la stèle.

Une minute de silence a ensuite été respectée, au cours de laquelle seul le bruit de la pluie résonnait. Les élèves de l’école ont ensuite entamé une Marseillaise avec l’ensemble des participants à la cérémonie.

Puis les sapeurs- pompiers ont honoré plus particulièrement Georges VanDriessche, soldat au sein du 276e régiment d’infanterie, mort lors du combat de la côte 19, le 28 septembre 1915 et qui était pompier de profession.

Emma 12 ans est venue « pour honorer la guerre 14-18 », et sa maman Virginie précise : « C’est normal d’honorer nos morts et c’est important d’emmener mes enfants lors de la journée ».

Le lieutenant Meunay, chef du centre de secours de Dammartin-en-Goële explique : « Célébrer le centenaire est important, aussi nous avons associé également les jeunes sapeurs-pompiers ».

A l’issue de la cérémonie, tous se sont réunis dans la salle des Archers où les élèves ont lu tour à tour des lettres échangées par des soldats du front avec leurs familles. Le moment émouvant a marqué les enfants, comme Elisabeth, 9 ans, qui confie : « C’est triste car cela fait un siècle que des gens sont morts pour qu’on puisse, nous, vivre en paix ».

L’école des bergers a réalisé un travail important avec les élèves de cycle 3 afin de préparer l’événement. Alexandre Caussin, le directeur, détaille : « La mairie nous a sollicités afin d’associer les enfants à la journée. Nous avons préparé des chansons et organisé un concours de dessins sur la guerre ».

Sa collègue Magalie précise : « Les enfants ne connaissaient pas beaucoup la Première Guerre mondiale, et ils ont été touchés par ce que nous leurs avons enseigné avec mes autres collègues. Ils se sont beaucoup investis et nous sommes fiers de ce qu’ils ont offerts aujourd’hui ».

Michel Mouton, le maire, a conclu lamatinée en invitant tout le monde à partager un verre du souvenir et précise : « C’est une date importante ce centenaire. Tout le personnel de la commune a organisé une matinée parfaite. Je suis heureux que les enfants de l’école aient participé car le souvenir doit être absolument conservé et entretenu ».

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Meaux ► Top Chef : Trois restaurants de la rue du Faubourg Saint-Nicolas ont été relookés

Post suivant

Villeparisis ► La présidente de la Région, Valérie Pécresse, a annoncé la construction d’un lycée de huit cents places

Sébastien Dorions

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.