Pays de MeauxVie locale

Meaux ► Le Panel de consommateurs meldois a rendu visite aux nouveaux commerçants [Vidéo]

Le Panel de consommateurs meldois a rendu visite, samedi 1er décembre, aux commerçants qui ont ouvert récemment leur boutique dans le cœur de ville de Meaux.

Les membres du Panel des consommateurs réunis autour de Jérôme Tisserand, adjoint au maire de Meaux chargé du commerce, se sont rendus au magasin Bulle de Jeux qui a ouvert la veille, vendredi 30 novembre, dans l’ancien local du Sport 2000, en face de la cathédrale. L’élu déclare : « Le magasin est représentatif de la diversité des commerces que nous voulons dans le centre-ville ». La boutique, ouverte par Cédric et François-Xavier, propose des bandes-dessinées et des jeux de société et de cartes.

Le groupe s’est ensuite rendu dans la rue du Grand-Cerf pour découvrir le nouvel aménagement du primeur Giudici. Une nouvelle enseigne a été posée et l’intérieur a été entièrement rénové. Jérôme Tisserand indique : « Cela a permis de ramener de nouveaux produits avec de l’épicerie fine. C’est le type de commerçant qui est investi dans sa ville et qui propose des produits de qualité avec un service remarquable ». Le groupe est ensuite entré dans le magasin day by day qui propose des produits d’épicerie en vrac (Relire notre article).

Un regain d’intérêt pour le commerce de centre-ville

Jérôme Tisserand a ensuite emmené les dix membres du panel visiter les futurs locaux de l’Atelier du textile et rencontrer les propriétaires du bar à salades Les Petits Bouch’Trous. Il a également annoncé l’ouverture de deux nouveaux restaurants en face de la cathédrale : Le Saint-Etienne qui propose de la cuisine traditionnelle, et Bella Ciao, des spécialités siciliennes. L’adjoint au maire précise : « Pour lutter contre la vacance commerciale, nous essayons de remplacer les boutiques fermées par des concepts qu’on ne trouve pas ailleurs. Il faut aussi des locomotives mais les grands groupes sont eux-aussi en difficulté ». Le service commerce de la ville de Meaux a annoncé la fermeture du magasin Pimkie et précisé que celles de Sephora et de Jennyfer ne seraient que des « effets d’annonce ».

Jérôme Tisserand indique : « On ne peut pas dire que les grandes enseignes préfèrent les centres commerciaux. La marque Jules a par exemple préféré fermer aux Saisons de Meaux et se maintenir au cœur de ville. Naturalia, l’enseigne de produits bio, pourrait venir s’y installer aussi. Chaque enseigne a une stratégie différente. Notre action est limitée car cela touche au domaine privé ». L’élu a constaté un regain d’intérêt  pour le commerce de centre-ville.

Saisons de Meaux

Le centre commercial avait été construit dans le but de lutter contre l’évasion commerciale vers  Claye-Souilly, Val d’Europe et Aéroville et de créer 1 500 emplois dans le parc d’activité du Pays de Meaux. D’autre part, une convention signée avec Immochan, le propriétaire des Saisons de Meaux, oblige celui-ci a participer à la restauration du cœur de ville. Ainsi, le promoteur a participé à la rénovation de l’avenue du Général Leclerc à hauteur de 900 000 euros.

Le Panel des consommateurs meldois se réunit une fois par trimestre. Jérôme Tisserand explique : « Nous échangeons en toute transparence des problématiques qui concernent le commerce dans la ville ». Samedi, le stationnement et l’accessibilité par les personnes à mobilité réduite ont par ailleurs été abordés.

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Villevaudé ► Immobilier : un collectif d’habitants dénonce un « projet pharaonique », le maire réagit

Post suivant

Seine-et-Marne ► 8e circonscription, Cyril Ghozland : "La Haute Autorité a confirmé mon élection au poste de délégué LR"

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.