Pays de MeauxVie locale

Meaux ► Les conseils pour lutter contre le frelon asiatique : une bouteille, du sirop, de la bière et du vin blanc [Vidéo] 

Une méthode économique, simple et efficace pour lutter contre la prolifération du frelon asiatique a été donnée, mercredi 20 février, lors d’une réunion d’information animée par le GDSA 77 (Groupement de défense sanitaire apicole) de Seine-et-Marne, à la Maison de l’économie et de l’emploi, à Meaux.

Cent cinquante personnes se sont déplacées, mercredi, pour tout apprendre sur le prédateur des abeilles et obtenir des renseignements sur la conduite à tenir face à une installation de frelons asiatiques.

Gérard Bernheim, le président du GDSA 77, explique : « Nous sommes tout à fait dans la période où l’on doit être vigilant. De la mi-février jusqu’à fin avril, les femelles se réveillent après hibernation pour construire leurs nids et pondre. En prévention, on peut installer de simples bouteilles plastiques percées de deux trous dans le haut et contenant un mélange de sirop de cassis, bière et vin blanc. Il est  inutile d’investir dans des pièges hors de prix qui ne seront pas plus efficaces ». Le piège doit contenir un tiers de chaque produit en mélange (voir notre vidéo ci-dessus).

Si une colonie de frelon a fait son nid près d’une habitation ou dans un terrain, il est conseillé ne pas intervenir soi-même : « Le frelon asiatique, s’il se sent en danger, devient agressif. Sa proie est principalement l’abeille dont il peut décimer des ruches entières d’où l’urgence de le combattre ».

Les professionnels peuvent intervenir avec un matériel adapté du type nacelle, paint-ball et depuis peu aussi des drones. L’intervention reste à la charge du propriétaire des lieux et coûte en moyenne cent cinquante euros. Gérard Bernheim indique qu’il peut avoir aussi des arnaques : « Certaines personnes non spécialisées peuvent demander jusqu’à mille euros l’intervention. Demandez un devis ».

Le frelon asiatique est arrivé en 2004 en France depuis la Chine.  Il a proliféré et il est difficile de l’éradiquer.

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Seine-et-Marne ► "Non aux fermetures massives de classes en Seine-et-Marne"

Post suivant

Longperrier ► Assainissement : les travaux dans la rue Maincourt vont débuter en mars

Jean-Pierre Grosjean

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *