Vie locale

Mitry-Mory ► L’accueil des migrants n’aura pas lieu

Les réfugiés ne seront pas hébergés au gymnase Micheline-Ostermeyer à Mitry-Mory. La mairie vient de recevoir l’arrêté préfectoral qui met fin à la réquisition.

Le gymnase Ostermeyer ne sera pas occupé par les migrants. Les lieux devaient recevoir 130 réfugiés évacués du campement de Stalingrad à Paris, vendredi 4 novembre.

La mairie a reçu l’arrêté qui met fin à la réquisition. Il semblerait que des solutions d’accueil aient pu être trouvées dans d’autres villes. Ainsi l’Etat affirme « ne pas avoir besoin de recourir à l’accueil d’urgence temporaire à Mitry ».

Le maire, Charlotte Blandiot-Faride, indique : « D’ores et déjà, nous nous organisons pour pouvoir rouvrir le gymnase aux usagers dans les meilleurs délais, une fois le dispositif de l’association Empreintes levé, et le matériel sportif réacheminé sur place. Il est encore trop tôt pour informer la population du moment précis de réouverture mais nous le ferons dès que possible ».

Le maire a souligné la part active que différentes communes et organismes ont pris dans le soutien à Mitry et qui se sont mobilisés : Compans, Othis, Mauregard, Gressy, Tremblay-en-France, ainsi que le comité d’entreprise d’ADP, le CER (comité d’établissement régional) des cheminots.
La réunion publique de ce soir prévue à 19 h 30, salle Jean-Vilar, avec le sous-préfet de Meaux, est maintenue.

Partagez notre article
Share
Post précédent

Villeparisis ► Un automobiliste dans le coma

Post suivant

Seine-et-Marne ► Une convention pour indemniser les sinistrés des intempéries

Correspondant

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.