Roissy Pays de FranceVie locale

Mitry-Mory ► Premiers échanges de balle : le maire a inauguré le court de padel

Le terrain de padel a été inauguré à proximité du stade Jules-Ladoumègue à Mitry-Mory, samedi 16 mars. Le maire, Charlotte Blandiot-Faride, n’a pu résister à l’envie de faire quelques échanges avec les membres du club de tennis. 

Le terrain de padel est installé dans la continuité de ceux de tennis. La surface de jeu, d’un bleu azur, fait de microbilles de gomme et de sable, est de vingt mètres de long sur dix mètres de large. 

Le projet est venu de Marcel Guillemin, le président de l’association sportive du tennis club de Mitry-Mory (TC2M).  Il explique : « Il y a trois ans,  j’ai fait part au maire de mon envie de développer un terrain de padel ». Les travaux ont été réalisés en quatre semaines. Mitry-Mory est le cinquième club de la région à pratiquer la discipline après Lésigny, Ozoir-la-Ferrière, Provins et Germigny-l’Evêque. Après une formation de trente-cinq heures, les entraîneurs de tennis pourront assurer les cours. En France, la discipline fait partie de la fédération française de tennis (FFT), tout comme le beach tennis.

Jean-Luc Ferriot, membre de l’association TC2M, assurera, samedi 23 mars, l’arbitrage d’un premier championnat. Il souligne : « Il s’agit d’une grande nouveauté pour nous tous. Je me documente beaucoup car c’est une première compétition. Nous invitons les Mitryens à venir passer un bon moment avec nous ».

Ils l’ont déjà testé

Le maire et les autres élus, à peine le ruban coupé, ont voulu tester le jeu avec quelques licenciés du club de Claye-Souilly qui ont ensuite fait une démonstration. Charlotte Blandiot-Faride déclare : « Le terrain a été réalisé par les services techniques et le service des sports. Le coût est de 65 000 euros. La Ville reste dans l’attente d’une subvention qui nous a été accordée ».

Myriam et Sandra Moureau, respectivement licenciées depuis quarante et vingt ans à l’association TC2M, ont fait quelques échanges de balle une semaine plus tôt : « Les règles sont quasiment identiques à celles du tennis, sauf que l’on joue avec les parois. Au début, nous appréhendions, puis après un quart d’heure, nous étions à l’aise. Le sol synthétique est beaucoup plus appréciable que le gazon. Nous attendons le prochain entraînement avec impatience ».

 

Sandra et Myriam, licenciées du Tennis club de Mitry-Mory, ont été les premières à tester le terrain.

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Penchard ► Festival Pench’Art : les artistes ont été récompensés [Vidéo]

Othis-Salon-du-bien-être-mars 2019
Post suivant

Othis ► Au salon de la femme et du bien-être, la détente était au rendez-vous [Diaporama]

Chrystel Roset

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *