Faits divers

Villeparisis ► Agressé pour son portable

FAITS DIVERS –

Simon*, un habitant de Mitry-Mory, a été agressé par un individu qui lui a volé son portable, à la gare de Villeparisis. Celui-ci a également asséné une gifle à sa victime avant de déguerpir.

Simon était sur le parking de la gare de Villeparisis, jeudi 11 février. Il était aux environs de 19 h 30 quand un individu s’est approché de lui et lui a dérobé son smartphone et son porte-feuille sous la menace d’un objet pointu.

« File moi ton portable »

« Je rentrais du Centre Leclerc et j’avais des sacs pleins de courses aux deux mains. Il faisait sombre et il pleuvait » se souvient le trentenaire qui se remet doucement de son agression. Le Mitryen qui prend habituellement sa voiture pour aller faire ses emplettes au supermarché, traversait à pied le parking de la gare de Villeparisis – Mitry-le-Neuf, sur la place du marché de Villeparisis, pour rejoindre son domicile situé de l’autre côté de la voie ferrée. « J’avais envie de prendre l’air et de marcher un peu. Maintenant, je le regrette ». Il a aperçu brièvement une silhouette courir dans sa direction mais avoue ne pas s’être méfié : « Au début, je pensais qu’il voulait rattraper le bus qui s’apprêtait à partir. Il avait une capuche mais en temps de pluie ce n’était pas anormal… En à peine quelques centièmes de seconde, j’ai senti une pointe sur mon côté droit. Je pense que c’était un couteau ou peut-être à une seringue. C’était très piquant. Il m’a dit : ‘File-moi ton portable’. J’étais comme paralysé, tétanisé. Je n’osais pas crier ou faire le moindre geste brusque. Tout en glissant la main dans la poche de mon manteau pour donner l’objet convoité à mon agresseur, je me demandais quel type d’arme était caché sous l’écharpe enroulée autour de sa main. Le malfaiteur a aussitôt saisi mon porte-feuille qu’il avait vu dans mon autre poche. Avant de se sauver, il m’a donné une claque en me disant cyniquement merci et il est parti en courant vers le pont du canal de l’Ourcq. Il s’est engouffré sous le tunnel ».

La victime, qui n’est pas blessée mais encore sous le choc, tente tout de même de se rassurer : « Il ne restait pas beaucoup d’argent dans le porte-feuille, à peine 20 euros, je crois. J’avais réglé mes achats en espèces quelques minutes auparavant. Comme je voyage souvent à l’étranger, j’ai appris à ne pas mettre tout mon argent dans la même poche. Comme ça, si je me fais voler mon sac, il me reste quand même un peu d’argent ».

Le voleur avait le visage dissimulé sous une capuche, il faisait sombre et Simon n’a pas discerné ses traits : « Je sais simplement qu’il était assez grand et assez costaud… Ça s’est passé si soudainement ».

La victime a bloqué son portable à distance grâce à un code, ce qui rend l’appareil inutilisable. Simon a aussi fait opposition à ses cartes bancaires et porté plainte au commissariat de Villeparisis. « Sur les conseils d’un ami, je vais aussi faire un test HIV » précise le Mitryen.

Le lendemain, la victime a dû se faire refaire une nouvelle carte SIM :  « J’ai perdu tous mes contacts qui étaient dans le téléphone et quelques photos souvenirs que je n’avais pas pensé à enregistrer dans mon ordinateur. » Les démarches et les tracas administratifs ne font que commencer. Il faudra refaire les papiers d’identité et la carte vitale.

*Le prénom a été changé.

 

Partagez notre article
Share
Moussy_JSP
Post précédent

Moussy-le-Vieux ► Vrai succès pour le premier cross des JSP

Pompiers
Post suivant

Chelles ► Un adolescent électrocuté

Hélène Rousseaux

4 Commentaires

  1. BEGU
    15 février 2016 at 10 h 45 min — Répondre

    A partir de 17 heures, il faut éviter le coupe-gorge de la place du Marché à Villeparisis. Et faire un grand détour pour rentrer chez soi. Un peu plus tard, à partir de 18 heures, dès que le nuit tombe, vous avez le spectacle de personnes qui attendent longtemps, très longtemps dans leur voiture : qu’attendent-elles, le bus, le taxi, le marchand …, autre chose ? Marchand de quoi d’ailleurs. Et même parfois très étonnant, des véhicules professionnels (jumper ou fourgons divers) avec logos d’entrerprises qui passent tard le samedi ou le dimanche soir à une heure où normalement tous ces véhicules ne circulent plus. Bizarre, vraiment bizarre la place du marché à Villeparisis le soir !!!

    Signaler un abus

  2. BEGU
    15 février 2016 at 12 h 12 min — Répondre

    A partir de 17 heures, il faut éviter le coupe-gorge de la place du Marché à Villeparisis. Et faire un grand détour pour rentrer chez soi. Un peu plus tard, à partir de 18 heures, dès que le nuit tombe, vous avez le spectacle de personnes qui attendent longtemps, très longtemps dans leur voiture : qu’attendent-elles, le bus, le taxi, le marchand …, autre chose ? Marchand de quoi d’ailleurs. Et même parfois très étonnant, des véhicules professionnels avec logos d’entreprises qui passent tard et stationnent longtemps le samedi ou le dimanche soir à une heure où normalement tous ces véhicules ne circulent plus. Bizarre, vraiment bizarre la place du marché à Villeparisis le soir !!!

    Signaler un abus

  3. Sylvin
    16 février 2016 at 7 h 59 min — Répondre

    Il doit y avoir une erreur car la place du marché n’est pas située côté Leclerc et côté parking de la gare. Mais à l’opposé. A ce que je comprend endormant du Leclerc il est passé sous le pont puis à traversé le parking. Il est vrai que c’est assez mal éclairé de ce côté et aussi mal surveillé. Cest de pire en pire. Entre la place cusino et le place du marché il est vrai que la gare n’a pas un emplacement idéal.

    Signaler un abus

  4. Sylvin
    16 février 2016 at 7 h 59 min — Répondre

    Il doit y avoir une erreur car la place du marché n’est pas située côté Leclerc et côté parking de la gare. Mais à l’opposé. A ce que je comprend endormant du Leclerc il est passé sous le pont puis à traversé le parking. Il est vrai que c’est assez mal éclairé de ce côté et aussi mal surveillé. Cest de pire en pire. Entre la place cusino et le place du marché il est vrai que la gare n’a pas un emplacement idéal.

    Signaler un abus

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *