Les communiquésParis Vallée de la Marne

Paris-Vallée de la Marne ► Le vote du budget satisfait le groupe socialiste

Le groupe socialiste et apparenté se félicite du vote du budget par le conseil communautaire.

Communiqué, vendredi 5 avril

Après le psychodrame de 2017 et le refus des élus du groupe de droite de se présenter dans l’enceinte de l’agglomération pour prendre part au vote d’un budget qu’ils avaient pourtant participé à bâtir en tant que membres de l’exécutif, et hormis les éternels grincheux, chacun reconnaît désormais la bonne gestion de cette agglomération et les décisions courageuses qui ont été prises durant ce mandat.

Dans un contexte compliqué dû à la fusion de 2016, au passif laissé par l’ex Marne-et-Chantereine et aux baisses de dotation de l’Etat, l’agglomération est néanmoins parvenue à baisser pour la troisième année consécutive ses dépenses de fonctionnement (-2.79 % en 2019) tout en maintenant un programme d’investissement de plus de 20 millions d’euros par an. « Ce budget est une réponse à ceux qui expliquaient qu’augmenter les impôts était obligatoire. Nous parvenons à baisser la dépense publique tout en maintenant un haut niveau de service pour nos concitoyens » explique Nicolas Delaunay, président du groupe socialiste et apparenté.

En parallèle, le conseil communautaire a adopté une motion demandant à l’Etat une plus grande stabilité des ressources financières, suite à des années de baisse des dotations, et une participation aux projets de réforme de la fiscalité locale – en particulier sur le dispositif de remplacement de la taxe d’habitation. Le groupe socialiste et apparenté a pleinement soutenu cette motion, rappelant que les collectivités doivent être en mesure de construire des projets structurants et que les élus sont les plus à même de choisir les priorités qu’elles estiment les plus utiles pour les habitants.

Nicolas Delaunay – président du groupe des élus socialistes et apparentés de la communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne

Partagez notre article
Share
Othis Bernard Corneille avril 2019
Post précédent

Othis ► L'entente des trois villes prend forme : "Il faut une liaison commune"

Post suivant

Seine-et-Marne ► Le député Jean-François Parigi s'engage pour les enfants TDAH

Rédaction

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *