Tribune libre ► Déchets dangereux et terres de terrassement polluées à l'étude

La préfecture de Seine-et-Marne a été saisie d'un dossier de demande d'autorisation d'exploiter une plate-forme de tri et de valorisation de terres de terrassements associée à une installation de stockage de déchets sur les communes de Villenoy et d'Isles-lès-Villenoy.

Le projet porte sur la création d'une plate-forme de tri et de valorisation de terres de terrassement issues de chantiers de terres polluées associée à une installation de stockage de la fraction minérale non valorisable, sous forme d'installation et stockage interne de mono-déchets dangereux. La société Terzeo, filiale du groupe Clamens, a présenté la demande d'exploitation le 6 juin.

Une enquête publique a débuté lundi 7 novembre et se terminera vendredi 16 décembre. Le préfet attendra le rapport de la commission d'enquête pour préparer sa décision sur la base de proposition de la DRIEE (direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie). Le dossier sera soumis également au Conseil départemental de l’Environnement, des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST).

L'objectif du projet est d'apporter une réponse à la problématique d'exutoire des terres de terrassement des chantiers du BTP ainsi qu'à l'approvisionnement des chantiers franciliens en granulats naturels.

Le site est une friche industrielle, ancien bassin de la sucrerie Beghin-Say. Il sera enclavé entre le canal de l'Ourcq et la route départementale 5 et voisin de l'aérodrome de Meaux-Esbly. Il sera coupé en deux par l'autoroute A 140 sous laquelle il existe un passage permettant de relier les deux zones.

Les principaux enjeux concernent la faune et la flore, les milieux naturels, les sites et paysages, le sol et le sous-sol, les eaux superficielles et souterraines, l'air, le bruit, les transports et trafics induits, la santé.

L'analyse de l'état initial de l'environnement réalisé dans l'étude d'impact est proportionné aux enjeux du projet.

Le dossier sera tenu à la disposition du public en mairie de Villenoy et Isles-lès-Villenoy, ainsi qu'en mairie de Chauconin-Neufmontiers, Condé-Sainte-Libiaire, Couilly-Pont-aux-Dames, Coupvray, Esbly, Lesches, Mareuil-lès-Meaux, Montry, Nanteuil-lès-Meaux, Quincy-Voisins, Trilbardou et Vignely. Les communes nommées sont comprises dans un rayon de 3 km déterminé au titre de la législation des installations classées pour la protection de l'environnement.

La préfecture de Seine-et-Marne

Lu 5789 fois
Publié dansTribune libre

3 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top