Tribune libre ► Après l’annonce gouvernementale de la fin des contrats aidés

Les conseillers départementaux du canton de Mitry-Mory, Marianne Margaté et Bernard Corneille, s’inquiètent des conséquences de l’annonce gouvernementale de la fin des contrats aidés sur le fonctionnement des collèges.

Près de 300 femmes et hommes travaillent aujourd’hui à l’accueil, la restauration, l’entretien et la maintenance dans les collèges de Seine-et-Marne. Ils rendent un service indispensable au quotidien. Qu’en sera-t-il demain? Que deviendra leur emploi ? Comment et par qui seront assurées les fonctions qu’ils assument aujourd’hui ? Au-delà des collèges, ce sont des secteurs entiers qui subissent dès 2017 l’arrêt brutal du financement des contrats aidés : le secteur associatif, les établissements pour personnes âgées, les communes... avec des conséquences désastreuses : chômage pour les salariés et suppression de services pour les usagers. Bernard Corneille et Marianne Margaté déposeront une motion à la prochaine séance au Département pour demander au gouvernement de renoncer à sa décision et aux parlementaires, députés et sénateurs actuels et futurs, de la contester.

Groupe Gauche Républicaine et Communiste (GRC)

 

Lu 5366 fois
Publié dansTribune libre

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top