Meaux ► Nouvelle mosquée : la mairie attend la demande d'autorisation d'ouverture

Une nouvelle mosquée sera installée au quartier de Beauval à Meaux, dans les locaux de l'ancien bazar Gigastore. Elle devrait être inaugurée pour le 6 juin ou 7 juin, début prévu du ramadan. La mairie n'a cependant pas encore reçu de demande d'autorisation d'ouverture au public.

Le nouveau centre cultuel, situé à l'angle du boulevard du Chevalier-Bayard, dans le secteur de la Verrière à Beauval, portera le nom de Bilal et disposera d'une surface de 1 500 m² au rez-de-chaussée, réservée à la prière des hommes, et de 500 m² au sous-sol, réservée à celle des femmes. Des activités culturelles s'y tiendront également et seront proposées petit à petit : soutien scolaire, cours d'arabe, conférences et projets humanitaires.

Les responsables prévoient l'ouverture pour début juin, au moment du ramadan. Pour Hadj, un habitant de Beauval, la nouvelle installation permettra aux nombreux fidèles meldois d'exercer leur culte "dans de meilleures conditions et en sécurité". Karim, un autre fidèle, se souvient : "Lors de la dernière fête de l'Aïd, certains fidèles étaient obligés de prier dehors".

De son côté, la mairie de Meaux assure "attendre le dossier ERP (Etablissement recevant du public)" pour se prononcer : "La commission de sécurité doit être consultée avant la délivrance d'autorisation d'ouverture par arrêté du maire". 

L'une des plus grandes mosquées du département
Le projet a été porté par un collectif de trois associations meldoises : El Qualam, la section de Meaux de Dignité internationale et Musulmans de Beauval. Mohammed Mellouk, le président du collectif, explique : "Avec la fermeture du foyer Adoma, en juillet 2015, pour des raisons de sécurité et les travaux d'agrandissement à la mosquée de Collinet-Dunant, de nombreux fidèles ne peuvent plus venir prier le vendredi soir malgré l'installation d'un espace provisoire dans un entrepôt de la zone industrielle". Le nouveau lieu de culte permettra d'accueillir entre 1 000 et 2 000 personnes et sera l'un des plus grands de Seine-et-Marne.

"L'achat et les travaux de la mosquée dont le coût est estimé à 1 million d'euros seront financés intégralement par les dons des fidèles. Aucun financement étranger ne sera accepté à l'exception d'un don de 10 000 euros du roi du Maroc, Mohammed VI" assure Mohammed Mellouk. Depuis le début du projet, il y a un an et demi, 70 000 euros ont été récoltés et ont permis de verser un premier acompte. Les responsables se sont donnés deux ans pour réunir la somme permettant d'acquérir l'ancien magasin qu'ils louent actuellement.  "Les comptes sont et seront totalement transparents et certifiés par un commissaire aux comptes" indique le dirigeant.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top