Marne et GondoireVie locale

Saint-Thibault-des-Vignes ► Grand nettoyage : le « gros furoncle » des bords de Marne dégrossit

L’association Ose (Organe de sauvetage écologique) est intervenue, dimanche 10 mars, sur la décharge sauvage de Saint-Thibault-des-Vignes, située près de la déchetterie du Sietrem. Aidés de bénévoles, les écologistes ont encore soulagé les bords de Marne de cinq tonnes de déchets en tout genre.

La décharge de Saint-Thibault serait-elle en train de perdre son statut de plus grande décharge d’Ile-de-France ? C’est le défi que le président, Edouard Feinstein, s’est lancé en créant l’association en 1990 et il semble qu’il soit en passe de le réaliser : « Cela fait maintenant dix-sept ans que l’on nettoie périodiquement les bords de Marne de Saint-Thibault-des-Vignes et de Lagny-sur-Marne et, depuis cet hiver, on constate une nette amélioration. L’État a dû procéder au nettoyage d’un ancien camp rom sur Torcy et les déchets se retrouvent maintenant et essentiellement sur les berges de la Marne, à Saint-Thibault et Torcy ».

Vingt-sept bénévoles

Menée tambour battant, l’opération de nettoyage a duré toute la matinée de dimanche. Elle a mobilisé vingt-sept volontaires, dont des Roms du camp d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), actuellement en réinsertion. L’association a également pu compter pour la troisième fois sur le « Silure », un bateau du SIAAP (Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne), gracieusement mis à disposition pour évacuer les plus gros déchets de la rivière. Cinq tonnes de déchets, soit 42 m3, ont ainsi été extirpées des bords de Marne. La CAMG (Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire) avait également déposé une benne à l’entrée du chemin. « C’était un chantier difficile à cause du vent assez fort qui nous a gênés » commente Denis Moulin, l’un des dirigeants de l’association, qui s’occupe aussi d’actions de sensibilisation dans les écoles primaires.

Un furoncle dans le paysage

Edouard poursuit : « Nous sommes des écologistes et la pollution de la Marne reste l’une de nos préoccupations. L’eau polluée pourrait en effet infiltrer la nappe phréatique et provoquer de graves problèmes de santé pour les habitants alentour ». Dans l’attente d’une subvention de Marne et Gondoire et du Département pour éradiquer définitivement ce qu’il considère être « un gros furoncle dans le paysage », Edouard prévoit encore d’autres actions, dont la prochaine en mai. « Il y a encore à faire, même si l’état des lieux est largement plus acceptable qu’avant » a reconnu le président.

www.oseonline.fr

Le nettoyage des bords de Marne s’est déroulé dans une bonne ambiance.

Edouard Feinstein sous les piles du pont de la Francilienne

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Bussy-Saint-Georges ► Hirose Abe remet l’art du sushi au goût du jour [Vidéo]

Post suivant

Bussy-Saint-Georges ► Exposition Double Vision : les artistes reverseront une partie des recettes à la recherche contre la mucoviscidose [Diaporama]

Correspondant

1 Commentaire

  1. 19 mars 2019 at 6 h 16 min — Répondre

    […] nettoyage : le « gros furoncle » des bords de Marne dégrossit. In: Mag Journal. 12.03.2019. https://www.magjournal77.fr/saint-thibault-des-vignes-grand-nettoyage-le-gros-furoncle-des-bords-de-… – Le campement Roms de Vigneux-sur-Seine finalement évacué vendredi matin. In: Évasion FM. […]

    Signaler un abus

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *