Vie locale

Seine-et-Marne ► Conseil départemental : Olivier Morin, nouveau vice-président à la culture et au patrimoine veut « mettre à profit son expérience »

Olivier Morin, l’ancien adjoint au maire de Meaux à la culture (de 1995 à 2008), a été élu vice-président du conseil départemental à la culture et au patrimoine, vendredi 13 juillet. Dimanche, il clôturé le festival départemental du patrimoine. Magjournal l’a interviewé l’élu, lundi 30 juillet.

Le nouveau vice-président du Département chargé de la culture et du patromoine veut « mettre son expérience d’élu local » pour réussir dans les nouvelles missions que lui a confiées Patrick Septiers, le président du conseil départemental. Il indique : « J’ai été adjoint au maire à la culture à Meaux pendant treize ans. Même si les interlocuteurs et les supports ne sont plus les mêmes, j’ai gardé une bonne connaissance des dossiers et du potentiel de notre territoire ».

L’élu vient d’ailleurs de clôturer, dimanche, le festival départemental du patrimoine qui s’est déroulé durant tout le mois de juillet dans cinq villes de Seine-et-Marne : Blandy-les-Tours, Brie-Comte-Robert, Larchant, Jossigny et Longueville. Olivier Morin assure : « L’événement reviendra l’année prochaine et pourrait se dérouler autour du musée de la Grande Guerre de Meaux et dans le secteur de Dammartin-en-Goële ».

Olivier Morin prépare le spectacle orphéonique « Les Lumières de la paix » qui aura lieu dans la cour de l’école de gendarmerie à Melun, samedi 8 septembre. « L’artiste catalan Muma réalisera une œuvre avec 50 000 bougies. Trois cents bénévoles seront mobilisés et nous attendons 5 000 spectateurs. L’entrée est gratuite mais les places sont chères » insiste le vice-président.

Budget de 9,5 millions d’euros

Olivier Morin veut continuer à soutenir les associations culturelles du département. Les aides peuvent être logistiques ou financières. L’élu du canton de Claye-Souilly précise : « Les projets doivent être de rayonnement départemental ou contribuer à son attractivité. J’ai dit au président que je ne voulais pas être là pour couper des subventions ». Le budget départemental consacré à la culture est de 9,5 millions d’euros par an, dont 7 millions de fonctionnement. Le Conseil départemental emploie 109 salariés.

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Othis ► Etat de catastrophe naturelle : le maire conteste la décision partielle de la commission

Post suivant

Saint-Pathus en août

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.