Les communiquésSeine-et-Marne

Seine-et-Marne ► Groupe de la gauche républicaine et communiste : transports ferrés et fonds de solidarité pour le logement

(Communiqué, samedi 6 octobre)

Lors de la séance du conseil départemental, jeudi 27 septembre, les principales interventions du groupe de la gauche républicaine et communiste portent sur les transports ferrés et le fonds de solidarité pour le logement.

Électrification de la ligne P :

un désengagement de plus

En juin dernier, l’État indique qu’il ne peut honorer sa participation à l’électrification de la ligne P entre Gretz-Armainvilliers et Troyes. Les collectivités avancent les fonds, l’Etat s’engageant à rembourser. La participation départementale s’élève désormais à 3 589 590 €.

Marianne Margaté intervient pour rappeler que ce désengagement de l’Etat s’ajoute aux nombreux reports de travaux. Ainsi, la gare d’interconnexions de Chelles (métro ligne 16) est repoussée de plusieurs années ; la ligne 17, reliant Paris au Mesnil-Amelot via l’aéroport, est désormais pour 2030 alors que 420 000 utilisateurs quotidiens y sont attendus… sans compter l’absence de volonté pour pallier la saturation d’un RER B vétuste mais emprunté tous les jours par 900 000 personnes. Or, parallèlement, le gouvernement maintient sa décision de réaliser le CDG Express. Ce train dont le coût d’un simple aller sera de 24 € ne bénéficiera pas aux Seine-et-Marnais. Les conséquences d’une telle réalisation risquent d’être très négatives. En effet, il empruntera le tracé de la ligne K, du RER B, du TER Paris-Laon et du fret ferré. Ce dernier est pourtant une solution écologique indispensable pour alléger la circulation routière. La ligne P ne sera pas épargnée non plus par l’arrivé du CDG Express en Gare de l’Est. De plus, le CDG Express est soutenu financièrement par l’Etat qui a octroyé en juin un prêt de 1,7 Mds € à la société concessionnaire, filiale de la SNCF et d’ADP.

À l’aune du débat public de 2019, Marianne Margaté conclue cette intervention en demandant que le Département réaffirme clairement sa position vis-à-vis du gouvernement :

– défense et amélioration des transports utilisés au quotidien par tous les Seine-et-Marnais

– opposition au CDG-Express, aberration sociale, économique et écologique

Rapport d’activités du FSL

(Fonds de solidarité pour le logement)

Le groupe GRC pointe la baisse du nombre de demandes effectuées depuis 2014. Marianne Margaté souligne que les élus locaux s’aperçoivent pourtant de la paupérisation grandissante de nombreux administrés. Ainsi, l’accès aux emplois pérennes et à des rémunérations décentes, permettant l’accès aux besoins fondamentaux et à la dignité, est devenu un luxe inatteignable pour beaucoup. Hélas, « il ne suffit pas comme l’affirme le président de la République de traverser la rue pour trouver un emploi ! ». Ainsi, le critère d’éligibilité au maintien dans le logement (reprise du paiement des trois derniers loyers) du FSL ne prend pas en considération les ménages les plus précaires. Par ailleurs le relèvement du plafond des ressources, annoncé au printemps 2017, et dont les partenaires du Département ignoraient alors l’existence, n’a bénéficié qu’à 44 ménages soit 0.05 % des aides accordées. Le groupe GRC demande s’il y a de nouvelles modifications et de nouvelles concertations prévues avec les acteurs concernés. La réponse de la majorité départementale est que le constat d’aggravation de la précarité est juste, que les problèmes sociaux augmentent en Seine-etMarne, et que le travail transversal avec l’ensemble des partenaires doit se renforcer.

Le groupe GRC restera particulièrement vigilant sur ce point.

Groupe de la gauche républicaine et communiste

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez notre article
Share
Post précédent

Claye-Souilly ► Exposition : le salon d'automne sera ouvert jusqu'à dimanche

Post suivant

Vaires-sur-Marne ► Foulées vairoises : 550 coureurs, enfants et adultes, sur la ligne de départ

Rédaction

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.