Les communiquésSeine-et-Marne

Seine-et-Marne ► Houx, gui, fragon et mousses : gare aux cueillettes excessives

Communiqué, mardi 11 décembre

Noël arrive. Le houx, le gui et le fragon font leur retour en forêt. Servant à la confection de décorations et autres bouquets, ces végétaux souffrent de ramassages intensifs, souvent destinés à leur commercialisation.

L’ONF met en garde les auteurs de ces cueillettes excessives qui font fi de la réglementation. En décembre, dans le massif de Fontainebleau, les forestiers effectueront plusieurs contrôles avec les services de police et l’ONCFS (office national de la chasse et de la faune sauvage).

Que les forêts soient privées ou publiques, leurs fruits et produits appartiennent aux propriétaires. Les cueillettes sont interdites sans leur accord. Cependant dans les forêts publiques, le code forestier (voir in fine) tolère un ramassage en petite quantité, réservée à un usage familial. Celui-ci ne doit pas dépasser l’équivalent d’une poignée par personne, soit un bouquet de quelques branches.

Tout prélèvement intensif et trop volumineux peut faire l’objet d’une amende prévient l’ONF. Ses agents veilleront à faire respecter cette recommandation.

La vente de houx sauvage est proscrite sur les marchés. Dans ce cadre, le commerçant doit prouver que le houx mis en vente provient d’une culture.

Cueillettes réglementées en forêt : articles L.163-11, R.163-4 et R.163-5 du code forestier – Amende de 135 € pour un volume ramassé entre 5 et 10 litres ; au-delà, amende pouvant aller jusqu’à 45 000 €, voire des peines d’emprisonnement.

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Villeparisis ► Une enseignante de l'école Charlemagne finaliste au prix du meilleur professeur au monde

Post suivant

Othis ► La municipalité a offert les traditionnels colis aux aînés

Rédaction

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.