Val d'Europe agglomérationVie locale

Serris ► Le maire a présenté le schéma urbain qui va créer cinq mille emplois d’ici 2020 [Vidéo]

Un projet urbain qui portera sur 228 000 mètres carrés de surface économique et d’activité, créant 5 000 emplois, a été présenté par le maire de Serris, Philippe Descrouet, lors des vœux à la population, vendredi 25 janvier.

Le schéma urbain qui se profile à Serris devrait générer pas moins de cinq mille emplois. Le maire, Philippe Descrouet, déclare : « Tous les projets sur lesquels nous travaillons depuis quatre ou cinq ans seront livrés cette année ou en 2020. Depuis le début du projet Eurodisney, nous portons un développement harmonieux et maîtrisé de Serris, respectueux du Bourg et créateur d’un véritable centre urbain, faisant une large place à la qualité environnementale de notre ville, avec ses parcs, ses coulées vertes et ses plans d’eau ». Le schéma urbain a été initié par l’ancien maire de Serris, devenu adjoint à l’aménagement et à l’urbanisme.

Le maire a insisté sur le respect des principes du « développement durable » et la qualité architecturale des constructions. Il indique que  l’équilibre logement – emploi a été appliqué tout en maintenant un niveau suffisant de ressources financières. Serris accueille déjà mille six cents entreprises, offrant dix mille emplois pour dix mille habitants.

Parmi les principaux chantiers dont la fin est prévue en 2019-2020, le maire a annoncé la sortie de terre de locaux commerciaux dans les différentes zones d’activités. Ainsi, au Couternois, un Auchan Drive sera livré à l’été 2019 ; il apportera trente emplois. Un Business Park, comprenant un pôle médical, sera également inauguré d’ici 2020. A la Zac du Bourg, l’installation d’un Eklo hôtel de cent neuf chambres va créer deux cent cinquante emplois. A côté, un magasin d’équitation en créera trente. Près du centre commercial, de nouveaux bureaux s’étendront sur 4 300 mètres carrés et seront accompagnés de 770 mètres carrés de surface commerciale, dont une brasserie.

Philippe Descrouet a également tracé les contours de deux projets qui seront réalisés après 2020 : il s’agit de l’extension du centre commercial et du projet de la  Zac des Gassets. Il a aussi  évoqué différentes opérations immobilières, dont celle de la Ferme d’Amilly qui prévoit quatre-vingt-seize logements et des commerces qui permettront de dynamiser le Bourg, et celle de la Ferme des Célestins qui comprend dix maisons en accession sociale.

 

 

 

 

Partagez notre article
Share
Post précédent

Chelles ► Enquête parcellaire : le site du fort sera sécurisé et accessible au public plus largement

Post suivant

Mitry-Mory ► CDG Express : "Dernier ultimatum avant le blocage du chantier"

Sun-Lay Tan

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.