Le coin mag

Steven Spielberg ► Le réalisateur a donné la luge de Citizen Kane au musée de l’Académie des arts filmiques et des sciences

Steven Spielberg aime voir les objets de collection dans les musées. C’est vraisemblablement ce qui a motivé le réalisateur à donner la luge Rosebud, du film Citizen Kane.

 De ce côté-là, Steven Spielberg ressemble à son personnage d’Indiana Jones : il aime voir les objets de collection dans les musées. Ainsi, la luge Rosebud (une réplique), qui est au centre de l’intrigue dans le film Citizen Kane et l’un des McGuffin* les plus emblématiques de l’histoire du cinéma, va aller dans le nouveau musée de l’Académie des arts filmiques et des sciences.

Il paraîtrait que le célèbre réal aurait eu besoin de « faire de la place dans son bureau ». Il a expliqué qu’il avait acheté l’objet iconique du film d’Orson Welles de 1941, au milieu des années 80 lors d’une vente aux enchères. « Il y en avait trois qui devaient brûler à la fin du film, indique-t-il. Orson Welles avait filmé tous les plans d’insert de la luge et il était content avec le plan de l’objet en train de brûler. La troisième luge n’a donc pas été utilisée et elle est restée dans les stock des studios RKO jusqu’à ce que je l’achète ».

L’Académie des arts filmiques et des sciences est aussi l’institution qui décerne les Oscars mais Spielberg n’a certainement pas besoin de ça.

*McGuffin : Le néologisme hitchcockien désigne un objet qui ne sert qu’à faire agir l’acteur.

Partagez notre article
Share
Post précédent

En direct de Meaux ► Inauguration de la fibre au quartier Colbert

Post suivant

En direct d'Othis ► Chasse aux œufs à l’Agora

Rédaction

Pas de commentaire

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.